Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Fuite de fuel en Isère : l’Opac reconnu coupable
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
alter-eco
Alter Eco : pour bien manger bio et équitable

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Fuite de fuel en Isère : l’Opac reconnu coupable

Le 12 mars dernier, le tribunal correctionnel de Grenoble a reconnu coupable l’Office Public d’Aménagement et de Construction de l’Isère (OPAC 38) d’actes de pollution des eaux, consécutifs à une importante fuite de fuel domestique. En effet, fin février 2008, une cuve vieillissante laissait échapper plus de 3000 litres de fuel dans les cours d’eau du Rognon (1), de la Bourne (2) et du canal de la Bourne. Etendue sur plus de 20 km, cette pollution a suscité, à juste titre, une vague d’inquiétudes dans les départements de l’Isère et de la Drôme. Elle a notamment affecté deux sites d’intérêts nationaux (ZNIEFF) (3) et un site classé Natura 2000, ainsi que de nombreuses espèces protégées.   

L’OPAC a été condamné à verser une amende de 10 000 euros, dont 3 000 avec sursis. Au nom du préjudice moral subi et du travail fourni par les associations environnementales, les diverses parties civiles bénéficieront de dommages et intérêts. Pour les associations, cette décision est importante car elle rappelle aux propriétaires et aux exploitants de cuves stockant des hydrocarbures la responsabilité qui leur incombe et les sanctions qui les guettent s’ils se dérobent.  

Cécile Cassier
1- Affluent de la Marne.

2- Affluent de l’Isère.

3- Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS