Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Forte pollution au dioxyde de soufre depuis vendredi, au Havre
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Forte pollution au dioxyde de soufre depuis vendredi, au Havre

Et de quatre !… C’est la quatrième journée consécutive de pollution au dioxyde de soufre pour la ville du Havre.

Air normand (le réseau de surveillance de la qualité de l’air dans la basse vallée de la Seine) avait déjà relevé une première concentration de 446 microgrammes de dioxyde de soufre par m3 d’air vendredi dernier, alors que le seuil d’information est fixé à 300 µg/m3. Le seuil d’alerte, fixé à 500 µg/m3, a également été atteint et même très largement dépassé, notamment dans les zones les plus sensibles de la collectivité (zones portuaire et sous le vent), le record s’établissant à 1 052 µg/m3, samedi matin dans le quartier de la Mare Rouge.

Depuis, cette concentration en SO2 reste à un niveau élevée. Les rejets industriels associés à des conditions météorologiques défavorables à leur dispersion sont à l’origine de cette pollution. D’après Météo France, les vents devraient s’orienter Nord Est dans les heures qui viennent, ce qui devrait améliorer la qualité de l’air.

Le dioxyde de soufre provient essentiellement de la combustion du soufre contenu dans les combustibles fossiles (fuel, charbon) utilisés dans les centrales thermiques, les chaufferies et fours industriels, les chauffages collectifs et individuels. Les moteurs diesels ainsi que certains procédés industriels en émettent également. Les effets les plus courants, consécutifs à cette pollution, sont les pluies acides, la dégradation des pierres et, pour les personnes les plus fragiles, des risques de problèmes respiratoires.

En attendant un retour à la normale, les industriels de la zone portuaire du Havre ont reçu pour instruction d’utiliser des fiouls à basse teneur en soufre, tandis que les personnes sont invitées à prendre les précautions d’usages et donc :

- d’éviter toutes les activités physiques intenses ;

- de ne pas aggraver les effets de cette pollution par d’autres facteurs irritants tels la fumée de tabac ou l’usage de solvants (produits de bricolage…);

- de respecter scrupuleusement son traitement médical à visée respiratoire.

Cécile Fargue

 Voir le dossier : L’air ce bien si précieux

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 21 novembre 2005 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
55

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS