Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Exploitation pétrolière dans le delta du Niger : 30 ans pour dépolluer
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Exploitation pétrolière dans le delta du Niger : 30 ans pour dépolluer

Secteur clé de l’économie du pays depuis plus de 50 ans, l’industrie pétrolière a eu, et continue d’avoir, de lourdes répercussions sur le Nigeria et ses habitants. Selon une récente étude scientifique, réalisée par le PNUE (1), la pollution générée par plus de 50 ans d’exploitation pétrolière a pénétré les sols et l’environnement extrêmement profondément dans la région de l’Ogoniland, dans le delta du Niger. Pour parvenir à cette conclusion, les experts ont examiné plus de 200 sites et 122 km d’oléoducs durant 14 mois. Ils ont également étudié plus de 5 000 dossiers médicaux et engagé plus de 23 000 personnes lors de réunions communautaires locales. Au total, plus de 4 000 échantillons ont été analysés, y compris l’eau de 142 puits forés spécifiquement pour la surveillance de la qualité des eaux souterraines. Selon Amnesty International, l’industrie de l’or noir dans le delta du Niger est l’œuvre du gouvernement nigérian et des compagnies pétrolières multinationales. Principal opérateur sur la terre ferme, Shell est « l’entreprise responsable de l’infrastructure pétrolière en pays ogoni ».

De prime abord saines en surface, certaines zones s’avèrent, en effet, gravement contaminées par les eaux souterraines, menaçant la santé humaine. Dans au moins dix communautés de l’Ogoniland, l’eau potable est contaminée par des niveaux élevés d’hydrocarbures. Dans certaines, on a trouvé une couche de 8 cm de pétrole raffiné en surface des eaux souterraines, lesquelles migrent ensuite vers les puits. Urgente et vitale, la réhabilitation des zones polluées par l’exploitation pétrolière pourrait s’avérer être la « plus large et longue opération de nettoyage au monde, nécessitant la décontamination de l’eau, de la terre, et de l’ensemble des écosystèmes tels que les mangroves », estime le PNUE. De fait, la restauration d’un environnement sain et durable dans l’Ogoniland pourrait prendre de 25 à 30 ans.

La pollution liée à l’exploitation pétrolière n’est pas la seule à sévir au Nigeria. En janvier dernier, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) et le PNUE publiaient un rapport révélant une importante pollution au plomb dans le nord du Nigeria. Menée en octobre 2010, une enquête avait effectivement permis d’identifier la cause de cette pollution aiguë, due à l’utilisation de minerai riche en plomb en vue de l’extraction d’or. On estimait alors que plus de 18 000 personnes avaient été touchées et plus de 200 enfants seraient morts à la suite de saturnisme, un empoisonnement au plomb. Qu’il s’agisse d’exploitation pétrolière ou minière, le Nigeria paie un lourd tribut.

Cécile Cassier
1- Programme des Nations Unies pour l’environnement.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
agregat
11 août 2011 - 0 h 00 min

QU ATTENDE LES INSTANCE INTERNATIONAL POUR SOUMETTRE CES COMPAGNIES PETROLIERE A ASSUMER LEUR RESPONSABILITE…QUI VA FAIRE CETTE REVOLUTION PLANETAIRE…LA TERRE APPARTIENT A TOUS…


jmb
17 août 2011 - 0 h 00 min

Depuis des dizaines d’ années , de nombreuses ONG locales s’alertent en vain de ce qui est en train de devenir probablement la plus grande des pollutions dues au pétrole sur la planéte . Le rapport du PNUE est une opportunité pour la population locale de voir les medias s’ intéresser enfin à leur cas . Mais le combat sera long , il s’ agit du delta du Niger , pas du Golfe du Mexique ! Aidez Amnesty International dans sa campagne , vos signatures comptent ! http://www.amnesty.fr/Depollution-Nigeria-2011



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
29

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS