Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Evaluer l’impact des aéroports sur la santé des populations riveraines
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Evaluer l’impact des aéroports sur la santé des populations riveraines

A la demande de la Région Ile-de-France, un laboratoire indépendant va procéder à une étude épidémiologique visant à évaluer les effets de la pollution due au trafic aérien chez les personnes habitant à proximité des aéroports de Roissy-Charles de Gaulle et d’Orly. Baptisée « Pollunef », elle portera sur un échantillon de 400 personnes et ciblera des sujets sensibles tels que des enfants asthmatiques âgés de 6 à 14 ans et des adultes de plus de 60 ans atteints de bronchites chroniques. Volontaires, ces patients devront résider dans l’une des 53 communes situées à moins de 4 km des deux aéroports. Avant de participer à l’étude, tous devront préalablement passer une visite médicale et se soumettre à un questionnaire de leur médecin.

L’objectif de cette enquête est de « mesurer les relations à court terme entre des indicateurs de pollution et des indicateurs de santé respiratoire ». Les données recueillies (symptômes respiratoires, irritations du nez, de la gorge ou des yeux, troubles du sommeil…) seront quotidiennement consignées par écrit. Les participants seront, en outre, dotés d’un capteur, lequel mesurera en permanence leur exposition à l’ozone et au dioxyde d’azote. Les données récoltées seront ensuite comparées à celles collectées auprès d’habitants de trois communes des Hauts-de-Seine exposées à la seule pollution urbaine (Issy-les-Moulineaux, Neuilly-sur-Seine, Garches).

D’un coût global estimé à 450 000 euros, cette étude est intégralement financée par le Conseil régional d’Ile-de-France. Elle se déroulera en deux phases, la première s’étendant du 1er avril au 30 juin 2010, la seconde de septembre à décembre 2010. Les résultats sont attendus pour février 2011.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 01 mars 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
DOMY94FF
3 mars 2010 - 0 h 00 min

Bonsoir
Je réside en Ile de France ; j’ai pu observer et filmer depuis plusieurs mois déjà, très tôt le matin et en fin de journée mais aussi à différents moments du jour, ou même le dimanche à l’aube, le passage d’avions qui ne sont pas des avions commerciaux, ni de ligne ; ces avions volent aussi bien à l’horizontal qu’à la verticale et forment un quadrillage du ciel bleu en laissant derrière eux de longues et larges trainées blanches qui ne sont pas des trainées de condensation car ces trainées ne disparaissent pas ; bien au contraire, ces trainées forment progressivement un voile nuageux laiteux, parfois lumineux ; le ciel bleu disparait laissant place alors à des pseudo nuages et un temps artificiellement plus frais.
Qui décident de ces épandages de micro-particules visant à modifier le ciel et le climat, l’air que nous respirons ?
De quels éléments chimiques, ces micro-particules épandées sont elles constituées ?
Quelles sont les conséquences sur la santé et l’environnement ?
Pourquoi la Population en France n’est elle pas informée de ces épandages ?
Qui financent ces épandages ?

Merci de votre réactivité.

Voir photos – vidéos et les liens complémentaires sous :
http://www.youtube.com/user/DOMY94FF
http://www.facebook.com/home.php?#!/profile.php?ref=profile&id=722061198



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
32

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS