Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » En route vers l’Inde, le Clemenceau contiendrait plus de 500 tonnes d’amiante
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






En route vers l’Inde, le Clemenceau contiendrait plus de 500 tonnes d’amiante

Le porte-avions Clemenceau a quitté la France le dernier jour de l’année 2005, à destination du port indien d’Alang, où il doit être livré aux ferrailleurs. Son dernier périple, le mènera en remorque durant 2 mois, en Inde, où ses 24 000 tonnes d’acier seront récupérées, pour une valeur estimée à 8 millions d’euros.

Néanmoins, le Clemenceau ne contient pas que de l’acier valorisable, puisque son désamiantage a été effectué que partiellement pour, officiellement, éviter de fragiliser la structure qui assure sa flottabilité.

Or si l’on s’accordait à penser qu’il restait à bord de la carcasse rouillée une bonne centaine de tonnes d’amiante, le PDG de Technopure (la société qui a effectué le premier niveau de désamiantage, en France) aurait déclaré au journal indien The Hindu : ‘L’estimation faite par mes ingénieurs est qu’il y a beaucoup plus d’amiante à bord que quiconque peut l’imaginer. Je peux dire avec certitude que le bateau contient plus de 500 tonnes d’amiante. Et une fois démantelé, il pourrait en apparaître jusqu’à 1 000 tonnes.’

Cette révélation pourrait expliquer le fait que la Turquie et la Grèce aient refusé de prendre en charge le Clemenceau, le cadeau des 24 000 tonnes d’acier devenant empoissonné avec 500 tonnes d’amiante mortelles…

Autre point troublant, 2 devis auraient été présentés par Technopure, l’un de 3 millions d’euros pour un désamiantage partiel et un autre de 6 millions pour un désamiantage plus complet. Le devis le moins onéreux a évidemment été retenu…

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 05 janvier 2006 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
29

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS