Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Des poissons herbivores pour lutter contre la prolifération d’algues en Chine
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Des poissons herbivores pour lutter contre la prolifération d’algues en Chine

La France et sa région bretonne ne sont pas les seules à être confrontées à la prolifération d’algues nuisibles. De fait, en 2007, des algues bleu-vert prirent d’assaut le lac Taihu, principale source d’eau potable de la province du Jiangsu, située à l’Est de la Chine. Conséquence directe, cette prolifération affecta l’approvisionnement en eau de deux millions d’habitants de la ville de Wuxi.

Pour éviter une répétition de ce phénomène, environ 10 millions d’alevins (1) de poissons herbivores vont être introduits en cinq jours dans le lac. Regroupant des espèces telles que la carpe argentée et la carpe de roseau, ces poissons auront pour mission d’absorber les algues invasives.

Financée par des fonds gouvernementaux et des dons publics, cette campagne représente un budget global estimé à un peu plus d’un million de dollars. Devant se clore le 1er mars, elle s’illustre par la participation de quatre villes situées en bordure du lac : Suzhou, Wuxi, Changzhou et Huzhou.

Si le choix d’un traitement biologique et l’envergure de cette action sont à saluer, l’interdiction de 78 % des activités d’élevage dans le lac Taihu par l’Administration chinoise de la pêche est tout aussi remarquable. L’élevage serait, en effet, l’une des principales causes à l’origine de la pollution azotée qui sévit dans le lac, favorisant la prolifération des algues indésirables. Or, la préservation du lac Taihu, d’une superficie de 2400 km² et considéré comme la troisième plus grande source d’eau douce de la Chine, implique d’intervenir en amont sur les facteurs de pollution et non sur les conséquences seules. Mieux vaut prévenir que guérir, d’autant que l’accès à l’eau de millions de personnes en dépend.

Cécile Cassier
1- Un alevin est un jeune poisson destiné au peuplement et / ou au repeuplement de plans et cours d’eau.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 23 février 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
thylacine
25 février 2010 - 0 h 00 min

Difficile de remonter l’histoire! La fuite en avant est tellement plus facile. Et la Chine en est un exemple effrayant! Mais il faut dire que beaucoup lui ont montré l’exemple…
Ajouter des poissons herbivores dans le lac n’empêchera évidemment pas les algues de pousser! Elle seront juste mangées. On n’aura pas résolu le problème, juste déplacé. On cache la poussière sous le tapis… Mais dans l’immédiat, ça fait faire du fric aux éleveurs de poissons… C’est bien l’eesentiel: la croissance. Après on verra…


carmen
25 février 2010 - 0 h 00 min

pas bien compris le dernier paragraphe ; ils veulent supprimer 78% de l’élevage ( de poissons ?) dans le lac , mais ils versent 10 M- d’alevins de poissons herbivores ? ce serait pas plus simple de ne pas nourrir les poissons d’élevage ?


Jicé60
3 mars 2010 - 0 h 00 min

Bravo !!!
Les déjections de ces 10 millions de poissons, supplémentaires vont encore y augmenter la pollution par l’azote, surtout s’ils y trouvent une nourriture aussi abondante.
La carpe se mord la queue !
Bientôt du surimi de carpe chinoise en
promo chez Carrouf, et Leclerc, à vos caddies
cons-om-mateurs !!!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1160

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS