Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Contamination radioactive : La CRIIRAD dénonce le Black-out international
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Contamination radioactive : La CRIIRAD dénonce le Black-out international

Selon la CRIIRAD (1), les chiffres relatifs à la contamination de l’air par la centrale nucléaire de Fukushima existent mais ils sont confisqués par les Etats. Pour la Commission de Recherche, la publication des données du réseau CTBTO (2) permettrait de connaître avec précision les niveaux de contamination de l’air et ainsi de pouvoir anticiper les niveaux de risques. Or, malgré de nombreuses tentatives, les demandes du laboratoire de la CRIIRAD ont toutes essuyé un refus. Avec comme motif invoqué : « « Les données collectées par le réseau des stations du STP ne peuvent être communiquées qu’aux correspondants (centres de données nationaux) désignés par les Etats Signataires du TICE. Pour la France, l’organisme destinataire de ces données est le Commissariat à l’Energie Atomique  (CEA)». Le laboratoire s’est alors tourné vers le CEA qui, par retour, lui a indiqué qu’aucune donnée ne sera communiquée ; précisant que le réseau international de mesure obéit à des règles de confidentialité définies strictement par les Etats membres du traité.

Face à cette opacité la CRIIRAD a décidé de lancer « un appel international, invitant citoyens, associations, scientifiques, élus … de tous pays à se mobiliser à ses côtés afin d’exiger que les résultats relatifs à la contamination radioactive de l’air, obtenus grâce à l’argent public, soient mis à disposition du public ET SERVENT A SA PROTECTION ».

Michel Sage

1- Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité. En savoir plus.

2- Le CTBTO –Comprehensive Nuclear-Test-Ban Treaty Organisation – est une organisation mise en place dans le cadre du traité d’interdiction totale des essais nucléaires (OTICE en français).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
PloA
28 mars 2011 - 0 h 00 min

Ces mesures sont disponibles (carte des points de mesures, valeurs, dates, etc.)sont disponibles sur le site de IRSN


Absyketix
28 mars 2011 - 0 h 00 min

Bonjour. Je cherche à savoir s’il existe une pétition à signer pour s’engager au côté de la CRIIRAD afin d’avoir les chiffres réels ?


nicolekretchmann
1 avril 2011 - 0 h 00 min

voilà les conseils que j’ai reçus et que je vous transmets :
miso de soja
charbon activé
nigari (chlorure de magnésium)
lait d’argile : une cuillère à soupe dans un verre d’eau de source très peu minéralisée (rosée de la reine, montcalm). Laisser reposer la nuit et boire l’eau « argilée » le matin. Utiliser le verre et le bois. Pas de métal.
S’il y a gros risque, diète et même jeûne.
Il est bien plus sage de compter sur soi, par sa propre action et sur la Force Cosmique que certains appellent Dieu, Allah, Source Suprême…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
68

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS