Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » 450 000 euros pour un navire suspecté d’une pollution au large de La Rochelle
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Ecomobilité 2

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Comment trouver une mutuelle adaptée à la ...
  2. Apprendre l’anglais en ligne
  3. Couper l’eau pendant le savonnage !
  4. L’hiver, faut-il hiberner ou préparer le ...
  5. Comment bien chauffer sa maison ?


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
zerodechet
Entre le plastique sous toutes ses formes, les objets à utilisation unique et la surconsommation, nos poubelles ont doublé de volume en 40 ans. Mais il existe des alternatives, de simples astuces quotidiennes peuvent nous aider à réduire notre consommation. Comment adopter une routine zéro déchet ? Changer son quotidien pour une routine zéro déchet paraît compliqué et onéreux. Pourtant, grâce à des gestes simples [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999







450 000 euros pour un navire suspecté d’une pollution au large de La Rochelle

Un navire italien a été observé avec, dans son sillage, des traces d’hydrocarbures sur une longueur de 27 km et une largeur de 40 m. Suspecté de pollution volontaire, le navire a été dérouté vers le port de Brest, où il est parvenu ce matin.

A la vue des photos, le procureur de la république de Brest, F. Nicot, a fixé à 450 000 euros le montant de la caution à verser pour que le navire puisse reprendre sa route à destination d’Anvers, en Belgique, dans l’attente d’un futur procès.

Parti de Sardaigne, le chimiquier Enrico Ievoli, un navire de 138 mètres, appartenant à la compagnie Novamar International, avait été surpris hier, vers 9 h 30, par un avion de l’aéronavale, en patrouille de routine, dans la zone économique exclusive française (ZEE), à l’Ouest de La Rochelle. Construit en 1999 et transportant 11 768 tonnes de produits chimiques, dont de l’acétone, ce navire est le 18ème bâtiment de commerce à être dérouté vers Brest depuis mai 2003, pour pollution par hydrocarbures.

Le commandant, qui nie les faits, a jusqu’à 17 heures aujourd’hui, pour payer la caution. Passé ce délai, le navire restera à quai tout le week-end.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS