Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » 450 000 euros pour un navire suspecté d’une pollution au large de La Rochelle
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. L’UFC Que Choisir le prouve : la voiture ...
  4. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  5. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






450 000 euros pour un navire suspecté d’une pollution au large de La Rochelle

Un navire italien a été observé avec, dans son sillage, des traces d’hydrocarbures sur une longueur de 27 km et une largeur de 40 m. Suspecté de pollution volontaire, le navire a été dérouté vers le port de Brest, où il est parvenu ce matin.

A la vue des photos, le procureur de la république de Brest, F. Nicot, a fixé à 450 000 euros le montant de la caution à verser pour que le navire puisse reprendre sa route à destination d’Anvers, en Belgique, dans l’attente d’un futur procès.

Parti de Sardaigne, le chimiquier Enrico Ievoli, un navire de 138 mètres, appartenant à la compagnie Novamar International, avait été surpris hier, vers 9 h 30, par un avion de l’aéronavale, en patrouille de routine, dans la zone économique exclusive française (ZEE), à l’Ouest de La Rochelle. Construit en 1999 et transportant 11 768 tonnes de produits chimiques, dont de l’acétone, ce navire est le 18ème bâtiment de commerce à être dérouté vers Brest depuis mai 2003, pour pollution par hydrocarbures.

Le commandant, qui nie les faits, a jusqu’à 17 heures aujourd’hui, pour payer la caution. Passé ce délai, le navire restera à quai tout le week-end.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS