Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » 400 tonnes de fioul toxique dans l’estuaire de la Loire
L'éco-photo de la semaine
colibri

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes

Formation aux métiers de la nature
Chiffre Clé
· 14,2% de l’énergie en France est renouvelable ·
La part des énergies renouvelables (EnR) dans la consommation finale brute d’énergie en France [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Une ampoule pour la vie et fabriquée en ...
  2. La nature, cette majesté !
  3. Votre commune est-elle 0% pesticides ?
  4. Cet été, n’oubliez pas le paillage
  5. Quelles villes adoptent la Révolution Ecologique ?

Focus Sur
requins
Plus beau qu’un requin, tu meurs !

Le dossier du mois
La première maison en paille du monde, se trouve en France
S’il n’y avait les bottes de paille sur le trottoir et le GPS pour signaler que l’on est arrivé, les visiteurs de la première maison en bois et paille d’Europe, pourraient passer plusieurs fois devant sans en avoir conscience. Avec sa façade recouverte d’une vigne vierge, près de cent ans après sa construction, elle affiche un état exceptionnel et se fond parfaitement dans le paysage [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






400 tonnes de fioul toxique dans l’estuaire de la Loire

Environ 400 tonnes de fuel lourd toxique, issues de la raffinerie Total de Donges en Loire-Atlantique, se sont déversées dans l’estuaire de la Loire, hier après-midi (1). Selon la préfecture de la Loire-Atlantique, la fuite aurait duré plusieurs heures lors du chargement du navire Ocean Quest, conduisant à répandre environ 300 tonnes de fuel sur les berges et 100 tonnes en Loire.

Pour éviter que le fuel répandu sur les berges ne soit disséminé par les marées, la pollution a été ‘recouverte’ de sable en attendant son traitement, tandis que des barrages flottants et des moyens de pompage ont été acheminés dans la nuit de dimanche.

Aujourd’hui, alors que la pollution touche une vingtaine de kilomètres de côtes, entre Cordemais et Saint-Nazaire, la plage de Saint-Brévin présente des boulettes de fioul, tandis que le littoral entre Paimbœuf et Corsept est actuellement le plus fortement touché.


Sachant que le fioul lourd qui s’est répandu est toxique, la préfecture a demandé aux communes concernées d’empêcher l’accès du public aux zones touchées, afin d’éviter toutes manipulations et tout ramassage. Les personnes habilitées au ramassage doivent en effet porter un masque, être revêtues de combinaisons jetables et être munies de bottes et de gants.

Devant la raffinerie, la DDE a installé aujourd’hui des boudins absorbants. Des barrages flottants pour les étiers (les petites rivières) les plus sensibles sont également en cours de mise en place.

Pour Jean-Louis Borloo, le Ministre de l’écologie qui présidait une réunion avec les maires concernés à Paimbœuf cet après-midi, ‘Ce n’est pas une pollution gigantesque en taille, mais elle se trouve dans une zone humide fragile.’ Il a estimé le délai de réaction de Total ‘un peu lent’, l’alerte n’ayant été véritablement donnée que dans la nuit…

Alors que le terminal méthanier de Donges a réduit son activité de moitié, suite à une prise d’eau de mer pour le refroidissement, le groupe Total devrait prendre en charge les coûts de nettoyage. A terme, près de 300 personnes devraient être rapidement sur place pour tenter de limiter la dispersion de la pollution et travailler au nettoyage à venir. Par ailleurs, dès demain matin, les équipes déjà en place recevront l’aide de moyens maritimes lourds, notamment un chalut anti-pollution pouvant être tracté par des navires de pêche, en coordination avec un hélicoptère.

Pascal Farcy

1- Cette pollution intervient après la récente publication d’un rapport répertoriant les déversements d’hydrocarbures survenus au cours des 4 dernières années dans les eaux intérieures françaises.
Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 17 mars 2008 à 12:00

3055 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
23

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS