Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » 400 000 euros de caution pour une pollution au large de Brest
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






400 000 euros de caution pour une pollution au large de Brest

Repéré hier, par un avion des douanes françaises des garde-côtes de Nantes, le porte-conteneurs Ecuador Star, battant pavillon libérien, a été intercepté et dérouté vers Brest. Le navire apparaissait être à l’origine d’une nappe de pollution marine de 24 kilomètres de long sur 100 mètres de large. Le porte-conteneurs se trouvait alors à 100 km à l’ouest de Brest et faisait route vers Portsmouth (Grande-Bretagne).

Dès l’arrivé du bateau au port de Brest, le procureur de la République, Xavier Tarabeux, a fixé à 400 000 euros le montant de la caution, qui une fois payée pourrait permettre au bateau de reprendre sa route.

Michel Sage

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
laurence
8 mars 2008 - 0 h 00 min

Enfin, ce n’est pas trop tôt et ce n’est pas encore assez cher! Mais de quelle façon vont-ils s’en tirer? Car ils trouveront bien un biais…






à lire aussi
     
Flux RSS