Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » 25 ans de Convention de Genève sur les émissions de polluants : bilan positif
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






25 ans de Convention de Genève sur les émissions de polluants : bilan positif

La convention a été adoptée le 13 novembre 1979 à Genève pour lutter contre les pluies acides et l’acidification des lacs et des forêts, notamment dans les pays scandinaves. Elle a été mise sur pied sous l’égide de la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe (CEE-ONU) dans l’espace Europe et Amérique du Nord. Concentrée à l’origine sur les polluants qui portent atteinte à l’environnement, la convention a progressivement élargi son champ d’action aux polluants qui affectent plus directement la santé humaine, comme l’ozone, les métaux lourds et les polluants organiques persistants (POP).

La qualité de l’air, en Europe et en Amérique du Nord, s’est améliorée très sensiblement par la mise en vigueur de sept protocoles. Depuis 1980, les émissions de soufre provenant de l’industrie, des centrales thermiques et des raffineries ont ainsi pu être baissées de 70%. Entre 1990 et 2000, les rejets d’oxyde d’azote ont été réduits de 25% grâce à des dispositions plus contraignantes sur les gaz d’échappement des véhicules à moteur. Durant la même période, la limitation des teneurs en plomb dans l’essence a engendré une réduction de 60 à 70% des émissions de ce polluant. L’utilisation réduite du cadmium et du mercure dans les batteries, ainsi qu’un recyclage accru, ont également conduit à une baisse de 50% des émissions de mercure et de 30 à 40% des émissions de cadmium.

La Convention de Genève est le premier accord international à avoir adopté des valeurs limites d’émission pour les polluants. Dans les années qui viennent, la collaboration avec l’Amérique du Nord ainsi que le soutien aux pays d’Europe orientale, du Caucase et de l’Asie centrale qui ont rejoint la convention récemment seront déterminants pour atteindre les objectifs écologiques de la convention.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
32

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS