Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Phénomene naturel » 8,40 m ! Nouveau record de crue pour l’Amazone
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






8,40 m ! Nouveau record de crue pour l’Amazone

A la station hydrologique d’Obidos, des scientifiques de l’IRD (1) et leurs collègues brésiliens (2) voient, ces derniers jours, l’Amazone atteindre des niveaux d’eau jamais égalés. A 800 km de l’estuaire, là où sont réalisées les mesures, fin avril, le fleuve avait un niveau de 8,14 mètres. Le 3 mai, il était de 8,40 m. Le débit du plus puissant fleuve du monde avoisine actuellement les 280 000 m3/s, soit 1,5 fois son débit moyen (3). On annonce déjà que l’Amazone a battu tous ses précédents records, dépassant les niveaux de crue de 1953 et de 2006.

D’après l’IRD, les grandes crues de l’Amazone résultent d’un décalage de la saison des pluies dans le bassin. Si les principaux affluents, venant du Pérou ou de la Colombie, ont de forts débits au même moment, les ondes de crues ne sont pas amorties et, convergeant vers l’aval, elles se superposent au débit du fleuve. Cette année, la crue exceptionnelle est très précoce puisque la période des hautes eaux est habituellement le mois de juin. Elle est le résultat des pluies qui ont touché toute la région Nord du bassin, depuis décembre 2008. Ces précipitations plus abondantes que de coutume seraient dues, d’après les scientifiques de l’IRD, à des effets cumulés. Le phénomène météorologique de La Niña ainsi que des températures de surface océaniques anormalement élevées sur l’Atlantique tropical Nord auraient favorisé la convection (l’ascendance de l’air, la condensation de la vapeur d’eau, la formation de nuages et donc la pluie) au Nord du continent sud-américain.



Fleuve Amazone après l’embouchure du Rio Madeira, dans la localité de Costa da Conceição, le 2 mai 2009


Il est peu probable que la situation s’améliore dans les jours à venir et si, à l’heure actuelle, les pêcheurs représentent la communauté la plus affectée, le Brésil pourrait bien craindre d’importantes conséquences socio-économiques avec cette crue historique. Or, ce pays, comme beaucoup d’autres, devra certainement apprendre à traiter avec ce genre d’événements pour en limiter les dégâts. D’après Jean-Loup Guyot, directeur scientifique de l’observatoire hydrologique, « la variabilité climatique actuelle va entraîner une augmentation des extrêmes (crues et bas niveaux) et pas forcément une augmentation du débit moyen de l’Amazone ».
Elisabeth Leciak
Photo © Naziano Filizola / ORE-Hybam

1- Institut de Recherche pour le Développement.

2- Equipe internationale de l’observatoire de recherche en environnement (ORE) Hybam (Hidrologia da bacia amazonica).

2- A titre de comparaison, la Loire, le plus long fleuve de France, a un débit de 900 m3/s à l’estuaire, qui peut atteindre 7 000 m3/s en période de crue.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
flotille
8 mai 2009 - 0 h 00 min

le Brésil va peut être enfin comprendre que détruire la forêt entraine des catastrophes!
Cela devient terrifiant cette révolte de la Nature. Les jeunes générations n’ont pas fini de souffrir des actes inconséquents des ainés.
J’ai 49 ans et je crains de vivre des ouragans des sécheresses d’ici la fin de ma vie. Quelques voix s’élèvent mais nos sociétés sont encore dominés par l’argent et non le bienêtreen harmonie avec l’environnement.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
114

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS