Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Partagez ! » Le mystère de la plus grande source de France
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :








Le mystère de la plus grande source de France

© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

C’est dans le Vaucluse (Provence-Alpes-Côte d’Azur) que je me suis rendu lundi matin pour admirer ce qui est apparement la plus grande source de France : La Fontaine de Vaucluse. Située dans un cadre magnifique au pied d’une falaise de plus de 240 mètres de haut au coeur des collines des monts de Vaucluse, la fontaine tire son eau d’un réservoir sous-terrain alimenté par les eaux de pluie et la fonte des neiges (via galeries et cavités) provenant de différents massifs de la région sur une surface totale de 1 100 km2.

En contournant les rochers par un petit sentier improvisé, j’ai pu me rendre à cet endroit particulier près de la source. C’est là que j’ai aperçu cet arbre qui paraît un peu perdu au milieu de nul part. Est-il le maître des lieux ou une simple victime des éléments de la nature ? Il semble en piteux état et pourtant, sur des photos de 2008 on peut le voir tout en feuille. Je me demande si le printemps lui redonnera ses couleurs habituelles. Quelle belle excuse pour y retourner dans quelques semaines !

Chose certaine, cet endroit offre un spectacle vraiment particulier et on ressent bien l’abondance de la source par le grondement de son déversement sur les rochers en direction de la rivière qu’elle crée en la Sorgue.

Cheers!
Norm

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Normand (voir la biographie)
le 24 février 2015 à 05:42

13 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 2015
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
vivian
25 février 2015 - 19 h 11 min

bonjour,
les 2 articles que vous avez publiés sont mes 2 préférés;j’apprécie cet éclectisme
qui se balade de fantaisie humaine en fantaisie naturelle à travers la beauté.


    Normand
    25 février 2015 - 19 h 59 min

    Bonjour et merci pour ce commentaire. C’est avec la plus grande humilité que je souhaite témoigner, par mes photographies, de cette Nature qui est belle, mais aussi fragile entre nos mains.


Jacques PONTOISE
25 février 2015 - 19 h 41 min

Comme cet article n’inspire qu’un sentiment d’admiration pour la Nature et qu’il n’y a aucune raison de râler ou se plaindre je crains bien qu’il n’y ait guère de commentaires ;-)


    Normand
    25 février 2015 - 20 h 33 min

    Bonjour, effectivement il n’y a que de l’admiration pour la Nature. C’est en tout cas ce que je ressens au moment de faire chacun de mes clichés. Espérons donc que la majorité d’entre-nous partage cet opinion et n’y voit rien d’autre que ce respect qui nous permettra d’en profiter encore longtemps.


simon
25 février 2015 - 21 h 09 min

La couleur de l’eau me fait penser au goufre de lantouy près de chez nous,dans l’aveyron,limite lot .Ce gouffre a été exploré par l’équipe cousteau,mais,ils n’ont jamais pu atteindre le fond,le mystère reste entier,et la légende continue.L’humanité a bien besoin de beauté,extase,lumière,car entendre rabacher les mêmes sujets et le mot mort dit 1000 fois par jour dès qu’on ouvre radio ou télé,ça suffit!Pour ma part,les télés ont été embarquées par emaus,et ma mini radio fonctionne 1h à 2h par jour,pas plus!Ma télé,ce sont mes jumelles et lunette ornitho,pour voir la nature au détail près;continuez,claude


Poum
26 février 2015 - 11 h 25 min

Le niveau d’eau de la Fontaine de Vaucluse est très variable, en témoigne la presence d’échelles graduées sur les parois du gouffre. L’arbre en question est à sec en été et une bonne partie de l’année, c’est pour cela qu’il a pu se developper.
Je confirme, l’endroit est magique et nous retourne notre humilité vis à vis de la nature.


    Normand
    26 février 2015 - 13 h 19 min

    Bonjour, merci pour l’info au sujet de l’arbre. Je me suis longuement questionné au moment où je me trouvais devant lui. J’imaginais presque le pire, et finalement il est tout à fait dans son élément. Je compte y retourner éventuellement au moment où la source est à son plus bas niveau. Quel contraste, et c’est ça la force et la beauté de la nature. Surprenante.


agathe
26 février 2015 - 14 h 52 min

Bonjour,
Je signale qu’il existe au coeur de la ville d’Auxerre, dans le département de l’Yonne, la soeur jumelle de la fontaine de Vaucluse. Elle s’appelle la Fosse Dionne, Magnifiquement entourée d’un lavoir ancien, et dont l’origine de l’eau reste inconnue et impénétrable .


luluberon
28 février 2015 - 15 h 18 min

Fort heureusement cet arbre (un érable si j’ai bonne mémoire) n’a les pieds dans l’eau que quelques jours par an ! Justement lorsque le niveau de cette « résurgence » est au maximum et que l’eau du plateau d’Albion se déverse avec grand fracas vers la Sorgue. Ce que rend bien cette photo, c’est la couleur de cette eau lorsqu’elle provient effectivement de la fonte des neiges.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
3034

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS