Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Orléans teste une hydrolienne fluviale
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :


Orléans teste une hydrolienne fluviale

 

hydrolienne fluviale

Si en mer, la production d’électricité via des hydroliennes est en phase d’industrialisation, dans les fleuves il n’en va pas de même. L’installation d’une hydrolienne fluviale, à Orléans, place en effet cette ville parmi les premières en termes d’hydrolien fluvial au niveau international.

Retenue comme site pilote pour tester l’hydrolienne fluviale « Hydrofluv », jusqu’en juin 2016, la Loire à Orléans constitue un site bien adapté. Profondeur comme vitesse et régularité du courant (2m/s) y sont favorables. Implantée au cœur de la ville, entre le pont Joffre et le pont de l’Europe, l’hydrolienne est arrimée à une barge flottante et sera reliée au réseau électrique. D’une puissance estimée à une quarantaine de kW, son potentiel de production électrique équivaut à la consommation d’une soixantaine de foyers (hors chauffage).

Développée par Hydroquest, cette hydrolienne fluviale présente non pas une hélice comme la plupart des versions maritimes, mais deux colonnes équipées de carénages latéraux entraînant deux turbines, selon un axe de rotation vertical à une vitesse de 20 à 40 tours/minute. Pourvue de 9 brevets internationaux cette hydrolienne doit voir sa technique et son potentiel de production être validés au terme de l’expérimentation. Simultanément, une analyse des impacts socio-environnementaux liés à l’installation de l’hydrolienne sera également menée.

D’un coût global de 2,46 millions d’euros, à financement public et privé, le projet pourrait donner naissance, en cas de succès, à une production de 300 à 500 machines par an à destination d’un marché national et international, à l’horizon 2020.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 11 novembre 2014 à 12:45

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Gautier
12 novembre 2014 - 19 h 32 min

J’avais vu à la télé qu’un monsieur avait eu un prix au concours Lépine pour avoir inventé une hydrolienne simple pour particulier. Cela m’intéresse car j’habite au bord de l’eau, mais j’ai beau eu faire des recherches sur le net, je n’ai pas retrouvé ni ce monsieur, ni son invention primée. WSi quelqu’un peut me renseigner, je suis preneur.


Pierre LASSALLE
12 novembre 2014 - 23 h 05 min

Ne serait-ce pas Bernard Martinez, un habitant d’Abrest qui a reçu une médaille d’argent pour son hydrolien portable écologique ?
Voir article ici :
http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/allier/vichy/2012/05/21/un-habitant-dabrest-a-recu-une-medaille-dargent-pour-son-hydrolien-portable-ecologique_1172658.html


Jicé60
13 novembre 2014 - 10 h 15 min

Bonne idée dans le fond ( de la Loire ! ), mais ce  » Financement public/privé  » pour un besoin de service public: çà pue la magouille.
La ville d’Orléans étant gérée par un maire Umeupeuh; donc disciple
 » d’el Padrino Nicolau Sarkosesku « .
Je serai orléanais, personnellement, j’irai fouiner dans les contrats… ;o)


alain38
13 novembre 2014 - 16 h 09 min

J’ai du mal à voir l’innovation, sinon sur la technologie, car les centrales hydrauliques « au fil de l’eau » existent depuis des décennies.
Mais bon, vive l’hydraulique, la seule énergie renouvelable non intermittente, donc qui s’ajuste à la demande des consommateurs contrairement à celles qui s’ajustent seulement aux caprices de la météo et nécessitent ensuite d’être soutenues par des centrales fossiles polluantes
.


christian.allain
13 novembre 2014 - 17 h 50 min

qu en est il de l impact sur la nature et la faune piscicole?


flotille
15 novembre 2014 - 10 h 16 min

En fait nous les orléanais savons peu sur cette chose située entre l’ancien pont et le nouveau pont. Surtout visible du beau pont de l’Europe. Côté financs, le maire a un gros appétit. C’est quand même un projet plus sympa qu’un immense Arena (triple salle zenith!), l’arasement des façades de la rue des Carmes qui donnent du charme, qui sont réclamés à grands cris par le maire actuel..


raymond
20 novembre 2014 - 20 h 13 min

Un foyer moyen français consomme environ 6 kwh par 24h. Une génératrice hydraulique au fil de l’eau de 40 kw de puissance produira960 kwh en 24 h soit l’electricité pour160 foyer. Bien sur en considérant une consommation constante. ce qui n’est pas le cas c’est pour cela qu’EDF l’hiver met en route des centrales au charbon ou fera fonctionner a fond ces barrages hydraulique réservoir pour faire fonctionner des radiateurs électriques.
Une centrale hydraulique au fil de l’eau comme une centrale nucléaire a une production a peu près constante. Donc ce type de calcul ne donne qu’une idée tronquée de la problématique



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
3421

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS