Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » OGM, Monsanto jette l’éponge en Europe
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :




OGM, Monsanto jette l’éponge en Europe

Monsanto retire ses demandes d'autorisations de culture d'OGM

Monsanto, le décrié numéro un mondial des OGM et producteur, entre autres, de l’herbicide le plus utilisé, le Round Up, effectue un retrait partiel du secteur de la culture d’organismes génétiquement modifiés dans l’Union européenne.

Si officieusement, on peut penser que l’opposition de l’opinion publique aux OGM à une raison des ambitions de l’agro-semencier, officiellement, face à sa forte activité européenne en croissance, la multinationale d’origine américaine veut concentrer ses efforts sur le vieux contient au développement de ses semences conventionnelles (maïs, colza et autres cultures potagères). En conséquence, Monsanto va consacrer plusieurs centaines de millions de dollars, durant les dix ans à venir, à l’amélioration génétique et production des dites semences, tout en cessant de demander des autorisations de culture pour des plantes OGM en Europe.

Néanmoins, rappelant son succès mondial dans la culture d’OGM, Monsanto va accentuer ses efforts en matière de demandes d’autorisations d’importation d’OGM dans l’Union Européenne.

Concrètement, les demandes d’autorisations de culture européennes pour diverses semences de soja et de maïs vont être retirées. Parallèlement, le maïs MON810, actuellement en cours de renouvellement de son autorisation, va continuer à être cultivé en Europe, notamment en Espagne où il rencontre un succès certain. Enfin, Monsanto va travailler à ouvrir plus largement les portes de l’Europe à l’importation de ses récoltes transgéniques américaines et asiatiques, avec le très vraisemblable puissant appui des gouvernements des pays concernés. Une déclaration d’un responsable européen du « semencier » à l’AFP est à ce titre très révélatrice : « Monsanto considère l’UE comme un territoire perdu pour la culture. Mais le groupe va continuer à les cultiver ailleurs et à inonder l’UE, qui est dépendante de l’extérieur pour son approvisionnement en protéines végétales d’alimentation de ses troupeaux. Ce n’est pas plus compliqué que ça. »

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 26 juillet 2013 à 09:36

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
miss
31 juillet 2013 - 19 h 12 min

que les agriculteurs soient raisonnables et donnent à leurs bêtes du lupin comme les hongrois. Le sojà a assez fait de mal partout !


Josianne
18 janvier 2014 - 17 h 30 min

Malins les messieurs… et ce n’est pas étonnant. De façon, tant que les consommateurs ne réduisent pas leur consommation de viande, nous aurons bien besoin de nourrir ces pauvres bêtes!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
2004

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS