Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Obsolescence programmée : Cdiscount se fait épingler
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. L’UFC Que Choisir le prouve : la voiture ...
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  5. L’ardoise comme toiture


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :


Obsolescence programmée : Cdiscount se fait épingler

 Si la prise de conscience globale au sujet de l’obsolescence programmée est plutôt récente, le concept est néanmoins daté des années 1930 : après le krach boursier de 1929 aux Etats-Unis, les autorités sont allées jusqu’à imaginer une obsolescence légale, pour provoquer plus fréquemment l’acte d’achat des consommateurs, et aider à relancer la consommation. Dans les années 50, un designer industriel américain proposait sa propre définition de l’obsolescence programmée :  « C’est inculquer à l’acheteur le désir de posséder quelque chose d’un peu plus récent, un peu meilleur et un peu plus tôt que ce qui est nécessaire« . Aujourd’hui, la définition communément admise parle d’une « stratégie visant à réduire la durée de vie d’un produit pour augmenter son taux de remplacement et provoquer un nouvel achat prématurément. »

Le problème de ce tour de passe-passe des industriels n’est pas tant qu’ils cherchent à augmenter leurs profits (encore que…), mais plutôt que cette politique entraîne des conséquences environnementales gravissimes : explosion du volume de déchets électroniques, exploitation effrénée de ressources naturelles (cuivre, or, ou argent sont présents dans chaque objet électronique que nous possédons)…

Et quand certaines entreprises poussent au crime, les garde-fous de la planète haussent la voix. C’est exactement ce que l’ADEME a fait récemment en critiquant une décision du jury de déontologie publicitaire, un organisme « censé se prononcer sur les publicités accusées de contrevenir aux règles de déontologie ». L’ADEME lui reproche en effet d’avoir laissé passer des publicités de Cdiscount (ci-dessous) faisant la promotion de la surconsommation et de l’obsolescence. Les associations des Amis de la Terre, HOP, ou Zero Waste, se sont également indignées, et n’ont pas hésité à rappeler, chiffres de l’ADEME à l’appui, que « pour fabriquer un téléviseur de 11 kilos, ce sont en réalité 2,5 tonnes de matières et ressources qui sont mobilisées« . Tout ce combat a bien sûr été relayé largement sur les réseaux sociaux, écornant l’image du site incriminé.

cdiscount-HOP2

Les périls environnementaux que fait peser sur nous l’obsolescence programmée ne semblent pas encore perçus par tous ; pour cela, nous ne pouvons que saluer l’action de l’ADEME sur le cas précis de ces publicités révoltantes.

cdiscount-HOP

Photo : ScottLewis/Flickr/CC

 

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS