Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » New-York veut se construire des îles pour traiter ses déchets
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :



New-York veut se construire des îles pour traiter ses déchets

ile-dechets-NY

Dans les listes des grandes métropoles de cette planète, New-York et ses 8 300 000 habitants (du moins au dernier recensement en 2012) figure en bonne place. Seulement, comme toutes les villes tentaculaires où cohabitent des millions de gens, certains services qui apparaissent simples comme bonjour pour le commun des mortels peuvent se transformer en véritable défi quotidien. La gestion des ordures est un très bon exemple. Chaque année, les New-Yorkais produisent 14 millions de tonnes de déchets. Des monceaux d’ordures qu’il faut collecter, évacuer, et traiter, et qui coûte à la municipalité quelques 300 millions de dollars annuels.

Un cabinet d’architectes, Present Architecture,  s’est penché sur le problème de la Grosse Pomme et a présenté une idée révolutionnaire : profiter de la situation de la ville, face à l’océan et à l’embouchure d’un fleuve, pour créer des îles de traitement des déchets organiques (les autres types de déchets continueront d’être traités comme aujourd’hui) qui répondraient au nom de « Projet Green Loop ». Au total, le cabinet a imaginé une dizaine de ces îles répartis dans toute la ville, idéalement près d’installation portuaires pour bénéficier des infrastructures de transport pré-existantes.

La première étape serait que les New-Yorkais séparent les déchets organiques du reste de leurs poubelles. Ces ordures seraient ensuite collectées par camions et transportées vers l’île de traitement la plus proche. A l’intérieur de cette île, un centre industriel de compostage. Evidemment, pour éviter tout désagrément aux proches riverains, des filtres à odeurs seront installés pour masquer les émanations de méthane. Une fois le processus de compostage arrivé à son terme, des bateaux viendront embarquer les tonnes de compost pour les livrer à leurs acheteurs par voie maritime, permettant là de décongestionner les rues de la ville.

Quant à l’aspect général de ces îles, il faut savoir que leurs toits seront recouverts de vastes étendues d’herbes, mêlant chemins, pistes cyclables, et jardins citoyens, où chacun pourrait venir s’adonner à sa passion du jardinage, et réutiliser une partie du compost produit quelques mètres sous terre. Et pour les mois d’hiver ? Eh bien les concepteurs ont pensé à tout puisqu’il est prévu que la neige transforme ces beaux ouvrages en… pistes de ski de fond !

L’idée est belle, mais les sommes nécessaires pour le mener à bien, même si elles ne sont pas avancées, sont colossales, et nécessiteraient une entente entre tous les responsables locaux ce qui, comme dans beaucoup de pays, semble bien improbable. Dommage…

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Benjamin (voir la biographie)
le 14 octobre 2014 à 07:00

123 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 2013
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
jicé60
14 octobre 2014 - 13 h 33 min

Encore une idée farfelue…
Ce genre de projet au coût mirobolant, et d’une efficacité douteuse, ne sert qu’à discréditer l’écologie véritable.
Et réduire drastiquement leurs millions de tonnes de déchets de toutes sortes, est-ce qu’au moins cette idée toute simple leur a effleuré l’esprit ?
C’est comme ceux qui voudraient faire des « carburants verts » des algues sur les plages bretonens générées par les élevage industriels.
Ne vaudrait-il pas mieux manger mopins de viande, mais de meilleure qualité et interdire ce type d’élevages, qui ne sont que des camps concentationnels de souffrances pour animaux ?


woops ma Gaïa !
16 octobre 2014 - 22 h 00 min

j’abonde dans le sens de jicé60.
PREMIÈRE CHOSE: ÉDUQUER LES ENFANTS, qui y sont très sensibles, car cette génération voit bien ce qui se passe
= recyclage dans les écoles, jardinets partagés idem, etc
Puis les enfants incitent et éduquent leurs parents, qui autrement « s’en foutent », surtout quand la précarité et la survie leur donnent d’autres urgences.
CE DONT NOUS AVONS LE PLUS BESOIN, c’est de CHANGER DE MENTALITÉ.
Pour le reste, otoutes les solutions techniques sont déjà là, et depuis longtemps…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
2093

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS