Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Vers une protection du loup moins stricte en Europe ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Vers une protection du loup moins stricte en Europe ?

En Europe, le loup est une espèce strictement protégée par la Convention de Berne.

Mis en place en septembre 79, ce classement a permis au loup de reconquérir progressivement certains territoires, notamment en Allemagne, France et Suisse. Néanmoins, ce regain de vigueur de la population lupine ne va pas sans mal dans les territoires où l’animal fait son retour et est confronté à des éleveurs qui ont pris l’habitude de faire sans lui.

Ainsi, en 2000, le Conseil de l’Europe a publié un plan d’action qui mentionne expressément les tirs ciblés de loups comme l’un des instruments pouvant être utilisés pour gérer durablement les effectifs de loups. Ce plan relève la bonne santé des populations de loups en Europe : dans 18 pays, les populations sont en hausse; dans 7, elles sont stables et, dans 2 autres, elles sont en diminution.

Lors du Comité permanent de la Convention de Berne, qui se tiendra du 29 novembre au 3 décembre à Strasbourg, la Suisse, qui voit sa population de loups augmenté très progressivement, demandera le déclassement du canidé dans la catégorie moins contraignante des espèces protégées. Si cette proposition était retenue, le loup aurait, à l’image du lynx, un statut qui permet sa chasse et son piégeage si cela ne met pas en danger les populations.

En cas de dommages, les autorités compétentes auraient davantage de possibilités pour intervenir dans une population.

Les autorités suisses voient trois avantages à ce déclassement :

- une meilleure acceptation du loup dans les régions de montagne,

- une application plus systématique, par les éleveurs, des mesures de protection des troupeaux,

- la diminution du risque de tirs illégaux.

Concrètement, il est fort vraisemblable que la proposition suisse retienne l’attention d’une majorité de pays. Est-ce à dire que cela remettra en cause la présence de loups dans des pays comme la France ou la Suisse, où ses effectifs sont très faibles et fragiles, en théorie : non. En pratique, il est à craindre que ce déclassement serait considéré comme une victoire par les opposants les plus radicaux du loup, lesquels seraient tentés par une nouvelle surenchère.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
21

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS