Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Urbanisation et commerce agricole accélèrent la déforestation
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Urbanisation et commerce agricole accélèrent la déforestation

Une étude, publiée le 7 février dans la revue Nature Geoscience, a analysé les relations entre la déforestation et les indicateurs économiques, agricoles et démographiques d’une série de pays tropicaux. Les scientifiques (1) ont comparé les données de 41 pays d’Amérique latine, d’Afrique et d’Asie pour la période 2000-2005. Les résultats obtenus indiquent que ce sont les pays où la croissance démographique urbaine et le commerce agricole sont les plus prononcés qui sont les champions de la déforestation.

Les pays qui sont en croissance de populations rurales ont des ratios de déforestation bien plus raisonnables voire quasi nuls. Selon les auteurs de l’étude, ce constat va à l’encontre des idées reçues et des stratégies prévues dans le cadre de la lutte contre le changement climatique. Concentrer les efforts sur les populations rurales et les autorités locales, comme le prévoient les mécanismes REDD (2), ne résoudra en rien le problème de la déforestation. Pour les scientifiques, les efforts doivent, pour être efficaces, se concentrer sur les questions de l’exploitation industrielle des forêts et sur le développement effréné des exportations agricoles.

Michel Sage
1- Department of Ecology, Evolution, and Environmental Biology, Columbia University New York, New York 10027, USA / Departments of Human Ecology and Sociology, Rutgers University, Piscataway, New Jersey 08854, USA / Geographic Information Science Center of Excellence, South Dakota State University, Brookings, South Dakota 57007, USA.

2- REDD : Réduction des Emissions dues au Déboisement et à la Dégradation forestière dans les pays en développement.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 08 février 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
opaque
14 février 2010 - 0 h 00 min

ce rapport enfonce une porte ouverte, mais cela fait du bien parfois de passer son nez par la dite porte,histoire de respirer l’air de notre temps(qui est de plus en plus irrespirable). ensuite on mettra peut être enfin au pilori les promotteurs politiques de nos économies de marchés soit disant universelles(alors qu’elles ne servent leur profit qu’à quelques uns et de la soupe empoisonnée au commun des mortels)
Les Politiques Agricoles Criminelles mondialisées ne sont pas virtuelles: elles sont élaborées par des gens qui siègent à l’ONU ou à Bruxelles, avec les multinationales de l’agro industrie qui leur servent de mentors: leurs réunions clientélistes dans des bureaux feutrés s’apparentent aux rendez vous de mafieux dans les repaires de la grande criminalité.Un effort citoyen pour changer nos façons de penser et de consommer ne ferait donc pas de mal à ces gens là:la mutation de l’agriculture en industrie chimique,le pillage des sols et des forets partout sur la planete au service des industries de la viande,du tabac ou des carburants(entre autres exemples…)ne répond aucunement à d’improbables demandes citoyennes, mais sont bien la conséquence de plans d’occupation des sols parfaitement élaborés au nom d’une idéologie civilisatrice à sens unique, que l’on pourrait qualifier de « colonialisme planétaire durable »:le marché de dupes du capitalisme mondialisé s’appuie sur la complaisance des peuples riches (c’est à dire nous même)à oublier leurs devoirs envers leur terre nourricière, et l’incapacité des peuples pauvres (dits émergeants)à resister au dictact qu’on leur impose, qui revient en gros à nous servir de poubelles ou à payer leurs crédits en jouant au poker menteur.le meilleur exemple actuel de cela est le bresil(en pleine croissance) qui nous vends son soja trans-national pour que nous mangions du steack ou mettions du carburant dans nos voitures.Lula est peut être devenu fou, mais si son agriculture ne servait qu’à nourrir les brésiliens,l’amazonie ne disparaitrait pas, et le Bresil serait bien mieux armé pour réduire ses bidonville dans ses mégapoles: parce que la destruction de l’amazonnie ne profite en rien aux brésiliens et leurs bidonvilles ne sont pas près de disparaitre.
mais peut être que je me trompe:nous vivons dans le meilleur des mondes, ou chacun partout a droit à sa voiture, son barbecue et à sa terrasse en teck… les exemples des bienfaits de l’import export capitaliste au sens profitable inique fourmillent:la faim dans le monde ne cesse de revenir comme le light motif consecutif à la confiscation des ressources agricoles nourricières par quelques groupes financiers assistés de dictateurs locaux ou d’états parfaitement démocratiques(sans parler de la chine qui s’achette à bon compte ses greniers à ressources naturelles dans une afrique laissée en jachère par ses néos-colonisateurs, sans que cela ne dérange personne, en prévision des trente glorieuses qui attendent le peuple chinois, soumis à une dictature dynastique, bien que communiste : l’economie de marché peut être communiste,hindoue,chretienne, musulmanne,elle n’a pas d’odeur, ni religieuse ni politique: elle n’est qu’un dogme de pensée basé sur la théorie de l’intéret particulier qui sert automatiquement à tous.le modèle occidental est dans la vitrine, il faut l’acheter au magasin des illusions perdues…


opaque
14 février 2010 - 0 h 00 min

et pourtant je n’avais pas bu avant d’écrire tout ça; mais bon, en me relisant j’aurai pu élaguer quelque peu…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
41

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS