Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Un loup abattu en Savoie
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Énergies renouvelables : indispensables à ...
  2. Poêle à granulés : quelles règles de sécurité ?
  3. Les transports en commun gratuits en Allemagne ?
  4. Quel panneau solaire pour recharger une batterie ?
  5. L’argent colloïdal


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un loup abattu en Savoie

Dans la nuit de vendredi à samedi, un loup a été abattu par un éleveur en Savoie, sans que les conditions de tir, nouvellement définies, soient réunies. L’auteur du tir, qui s’est fait connaître aux gendarmes, souhaitait protéger son troupeau et a déclaré aux gendarmes qu’il ne savait pas qu’il s’agissait d’un loup au moment de l’attaque. Une enquête en flagrant délit a été ouverte par la gendarmerie et il appartient dorénavant au procureur de la république d’établir les faits.

L’animal abattu, alors qu’aucune autorisation d’effarouchement ou de tir n’avait été donnée dans le département, était un mâle d’une trentaine de kilos. La dépouille a été transportée à l’office national de la chasse pour y être autopsié.

Sur le terrain, cet accident s’inscrit dans la continuité d’un climat qui se détériore depuis quelques semaines. Même si la ministre, N. Olin, condamne cet abattage, l’autorisation de tir par des éleveurs, une première en France, qu’elle a donnée sans obligation de mise en œuvre de mesures de protection des troupeaux (gardiennage, chien type Patou, parcage la nuit…) n’est probablement pas étrangère à cette évolution.

Après ce tir illégal, la ministre a déclaré que le nombre maximum de loups qui pourront dorénavant être prélevés d’ici l’hiver 2005-2006 est désormais de cinq (mi-juin, le quota de loups pouvant être tués avait été augmenté de 4 à 6 animaux, pour les 9 départements alpins).

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS