Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Un loup abattu en Isère
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un loup abattu en Isère

Un loup, suspecté d’avoir tué plusieurs génisses, dans le département de l’Isère, et dont le tir avait été autorisé par les ministères de l’agriculture et de l’écologie, a été abattu vendredi 2 septembre, vers 2 heures du matin, par les agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Tué sur la commune de Saint-Sulpice des Rivoires, l’animal était un mâle de 35 kg, traqué depuis le début du mois de mai sur 10 communes, par une dizaine de gardes.

La ministre de l’Ecologie, N. Olin, avait autorisé ce ’prélèvement’ et porté de quatre à six le nombre maximal de loups qui peuvent être abattus pour des raisons de régulation de l’espèce. Notons toutefois que l’espèce, qui a effectué son retour en France il y a 13 ans, par l’Italie, compterait entre 60 et 80 individus aujourd’hui. La population de loup est donc en augmentation, mais elle reste fragile, victime de braconnage, de collision avec des voitures et de tirs légaux ou non.

Pour G. Charollois, de la convention vie et nature pour une écologie radicale, ‘Ce pays parle volontiers d’Environnement, de « maison qui brûle », mais dénature complètement la vraie problématique, occulte le grand défi qui est de sauver la diversité biologique et de laisser une place à toutes les espèces… Le refus de la présence du loup ne fait qu’illustrer l’ensemble d’une politique funeste…’.

Alex Belvoit
Photo © WWF/Canon – Chris Martin Bahr

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 03 septembre 2005 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
18

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS