Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Trafic d’animaux : un bébé tigre voyage en tant que peluche
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Trafic d’animaux : un bébé tigre voyage en tant que peluche

Agé de deux mois, un bébé tigre a été retrouvé à Bangkok, dans la valise d’une femme thaïlandaise en route pour l’Iran. Drogué, l’animal était caché au milieu de tigres en peluches. La présence du tigre endormi a finalement pu être détectée grâce au détecteur à rayons x, sauvant ainsi l’animal d’un réseau de trafic d’animaux.

Pour Edina Ifticene, Chargée du programme Mékong au WWF-France, cet épisode confirme le rôle majeur du trafic illégal dans la disparition du tigre, menace à laquelle s’ajoute le braconnage. De fait, la population mondiale de tigres vivant à l’état sauvage aurait atteint un niveau historiquement bas, passant de 6000 individus il y a dix ans à 3200 aujourd’hui. Au cours du siècle dernier, le nombre de tigres a ainsi diminué de 95 %, trois sous-espèces étant définitivement éteintes. Espèce protégée, le tigre est pourtant inscrit à l’annexe 1 de la CITES (Convention sur le Commerce International des Espèces de faune et de flore Sauvages menacées d’extinction). Aussi, l’importation de produits dérivés du tigre à des fins commerciales, tels que les os et les moustaches pour la médecine traditionnelle asiatique, est considérée comme illégale. Or, si cette péripétie témoigne de l’importance des dispositifs de contrôle mis en place à l’échelle internationale, il est clair que de nombreux efforts doivent encore être fournis pour assurer la pérennité de l’espèce. Pour inciter à s’engager dans cette voie, le WWF à défier les treize États dits du tigre (1) de parvenir à doubler la population actuelle du félin d’ici 2022. Attendu à Saint-Pétersbourg en novembre prochain, le Sommet international du Tigre devrait être l’occasion de rendre effectif le programme de sauvegarde du tigre.

Cécile Cassier
1- Bangladesh, Bhoutan, Myanmar, Cambodge, Chine, Inde, Indonésie, Laos, Malaisie, Népal, Russie, Thaïlande et Vietnam.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
42

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS