Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Quand des moutons remplacent une tondeuse à gazon
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Quand des moutons remplacent une tondeuse à gazon

eco moutons

tondre la pelouse avec des moutons

Pour entretenir les terrains communaux et éviter qu’ils ne se laissent envahir par une jungle d’herbes folles, certaines municipalités investissent dans de drôles de tondeuses. Oubliez les tondeuses de jardin, les tracteurs tondeuses, ou encore les engins de travaux publics lancés à pleine vitesse sur des terrains en friche. Oubliez le bruit de ces machines, les ornières laissées ici et là, les dizaines de litres d’essence engloutis pour une opération qu’il faudra de toutes façons recommencer dans quelques mois.

Entre Belly et Virginin, deux communes du département de l’Ain situées en bordure du canal du Rhône, un jeune homme de 24 ans est descendu de ses alpages de Maurienne pour s’occuper de la tonte des berges du canal. Seul ? Non. Il est accompagné, et plutôt bien accompagné. 700 moutons sont venus avec ce jeune berger, l’appétit aiguisé pour dévorer les hectares de prairie à entretenir. Une hauteur au garrot de 50 centimètres, un poids de 25 kilos, et une certaine autonomie font de ces moutons la plus agréable des tondeuses à piloter. Chaque jour, une halte différente sur le chemin reliant les deux communes distantes d’une trentaine de kilomètres avec, à chaque fois, le même résultat : une prairie dégrossie, à un rythme trois ou quatre fois inférieure à celui d’une brigade environnementale humaine.

Aussi curieux que cela puisse paraîtrais, les moutons sont de plus en plus considérés comme une solution alternative à la tondeuse, du fait de leur impact écologique moindre. Évidemment, si vous êtes propriétaire d’un golf 18 trous, n’envisagez pas de faire appel à ces troupeaux d’ovins pour entretenir votre green, ils auraient tôt fait de le saccager et d’y laisser quelques « souvenirs » (les résultats de la digestion…) dont les golfeurs se passeraient bien. Pour des étendues plus vastes et moins prestigieuses en revanche, ils sont parfaits. A Dardilly, dans le Rhône, la municipalité a ainsi elle aussi fait appel à un troupeau de moutons (après avoir hésité avec un troupeau de lamas) pour désherber un ancien fort militaire. Les deux hectares sur lesquels les six moutons s’affairent sont « tondus » en trois semaines, pour un coût total inférieur à 800 euros, qui relègue la concurrence très, très loin.

Entretenir des espaces verts avec quelques-uns de ces animaux n’est pas uniquement réservé aux collectivités, et les particuliers peuvent évidemment apporter un peu (plus) d’écologie dans leurs jardins en adoptant la même solution. Un rapide détour sur un célèbre moteur de recherche en ligne vous indiquera de multiples bonnes adresses. Notre préférée, parce qu’elle porte un nom amusant : www.ecomouton.fr qui propose de louer des moutons d’Ouessant, une race délaissée par les industrie de la viande et du textile, du fait de son petit gabarit.

 

A vous de jouer !

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 04 décembre 2012 à 09:40

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
230

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS