Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Pourquoi les feuilles des arbres sont-elles rouges à l’automne ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Pourquoi les feuilles des arbres sont-elles rouges à l’automne ?

Les feuilles teintées de rouge flamboyant inspirent les poètes romantiques mais intriguent aussi depuis longtemps les scientifiques. La fonction de cette coloration, liée à la présence de pigments chimiques appelés anthocyanines, est toujours objet de controverse. Une théorie selon laquelle cette couleur serait un « signal d’alerte », à l’instar des couleurs vives que présentent certaines grenouilles ou certains papillons pouvant être toxiques, est notamment soumise au débat. Publiés dans le Proceedings of the Royal Society du mois d’avril (1), les travaux de Marco Archetti de l’Université de Harvard testent l’hypothèse selon laquelle ce signal serait un avertissement pour refouler les insectes. Le biologiste s’est rendu compte que les pommiers sauvages, originaires d’Asie centrale, avaient des feuilles beaucoup plus rouges que les pommiers cultivés en Europe. D’après ses observations, 62,2 % des pommiers sauvages d’Asie centrale ont des feuilles qui deviennent rouges à l’automne, contre seulement 2,8 % des arbres cultivés en Grande-Bretagne. Il a alors imaginé que les pommiers européens avaient perdu ce caractère après des siècles de sélection, favorisant les arbres pour leurs fruits et non pour leur résistance aux insectes. Le biologiste a donc réalisé une petite expérience : à l’automne, l’époque durant laquelle les insectes migrent vers les arbres pour se préparer à la reproduction de l’année suivante, il a déposé des pucerons adultes sur des feuilles rouges et sur des feuilles vertes de pommiers. Au printemps suivant, 60 % des pucerons avaient survécu dans les arbres à feuilles vertes, contre 29 % pour les feuilles rouges. Bien que ceci ne permette pas de statuer catégoriquement sur la question, ces résultats laissent néanmoins supposer que les feuilles rouges contiennent des toxines de défense ou ne permettent pas aux larves de s’alimenter.

Ces travaux risquent bien, d’après le magazine Science, de « revigorer » le débat. En effet, d’autres propositions existent pour expliquer la couleur rouge des feuilles. Certains biologistes pensent quant à eux que ce pigment est une protection contre le soleil, les feuilles étant beaucoup plus sensibles quand la température vient à baisser en automne. D’après les scientifiques interviewés par Science, les travaux d’Archetti sont intéressants, mais « à prendre avec des pincettes ». En tout cas, l’hypothèse selon laquelle le rouge est pour le pommier une alerte contre les insectes et la controverse qui l’entoure, nous montre bien que la nature, déployant myriade de formes et de couleur, stimule toujours autant l’imagination humaine et ne s’explique peut-être pas si facilement.

Elisabeth Leciak
1- Marco Archetti. Evidence from the domestication of apple for the maintenance of autumn colours by coevolution. Proc. R. Soc. B, 2009

2- Voir notre dossier sur les arbres

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
zygo
3 mai 2009 - 0 h 00 min

Je trouve que cette expérience sur les insectes est intéressante. Dommage que la même manip n’ait pas été faite sur les arbres qui ont de jeunes feuilles rouges notamment au printemps (je ne parle pas seulement des pittosporum qu’on trouve partout). Au printemps aussi les insectes attaquent! Inversement, pourquoi les feuilles de pêcher attaquées par le champignon qui donne la cloque deviennent-elles rouge vif? Par réaction? Je m’interroge.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
262

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS