Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Pollution des fleuves et rivières – la contamination n’est pas limitée au Rhône
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire
  5. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Pollution des fleuves et rivières – la contamination n’est pas limitée au Rhône

Depuis la découverte, en 2005 dans le cadre du plan de surveillance de la qualité des aliments, de teneurs élevées en PCB (1) dans des poissons (des brèmes) du Rhône, des analyses approfondies ont été initiées. Elles ont débouché, cet été sur le constat d’une contamination quasiment généralisée de l’ensemble du fleuve sur son parcours en France, poussant les autorités à interdire la consommation des poissons pêchés dans le Rhône.

Suite à la mise en place par Nathalie Kosciusko-Morizet, la Secrétaire d’Etat en charge de l’écologie, du comité de pilotage du Rhône, des analyses complémentaires ont été lancées sur l’ensemble de la France, notamment pour la Somme et la Seine. Le résultat ne s’est pas fait attendre, avec des interdictions de consommation des poissons pour le département de la Somme entre Saint Quentin et Feuillères et sur les plans d’eau hydrogéologiquement reliés et des portions de l’Arve, l’Ancre, et des Trois Doms.

Concernant la Seine, des interdictions ont également été prises pour les départements de la Seine Maritime (fleuve et littoral), de l’Eure et du Calvados (littoral), concernant l’anguille adulte d’une taille de plus de 12 centimètres.

Cette contamination n’est pas due à une pollution récente, mais le fait d’une accumulation des PCB depuis des dizaines d’années. Aujourd’hui, tournant enfin le dos à une politique de l’autruche, les autorités, en faisant procéder à des analyses sur l’ensemble du territoire, vont permettre d’avoir une vision globale de la contamination des fleuves et rivières français par les PCB.

Dans ce sens, un comité de pilotage national PCB vient d’être mis en place en associant à la réflexion, outre les ministères de l’agriculture et de l’écologie, les différentes parties concernées : élus, associations de protection de l’environnement, pêcheurs professionnels et amateurs, industriels, organismes de recherche et d’expertise.

Alex Belvoit
1- Les PCB ou encore polychlorobiphényles, désigne une famille de 209 composés organochlorés classés comme polluants organiques persistants (POPS). Produites industriellement depuis 1930, ces molécules ont fait l’objet de multiples utilisations massives jusque dans les années soixante-dix pour la fabrication des transformateurs électriques et comme additifs dans les peintures, les encres et les huiles de coupe. Très peu biodégradables, leur rejet dans l’environnement a entraîné des phénomènes de bio accumulation préoccupants.

Les polychlorobiphényles sont parfois dénommés à tort ‘pyralènes’, du nom commercial de préparations huileuses qui les intègrent dans leur composition.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS