Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Plusieurs centaines d’orangs-outans capturés chaque année
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Plusieurs centaines d’orangs-outans capturés chaque année

Parmi les 4 espèces de grands singes qui vivent actuellement sur Terre, l’orang-outan est le seul à préférer le continent asiatique à l’Afrique. Situées dans le Sud-Est asiatique, les forêts vierges et tropicales des îles de Bornéo et de Sumatra constituent en effet le dernier refuge des populations sauvages d’orang-outan.

A l’occasion de la première conférence intergouvernementale sur les grands singes, qui se déroule actuellement à Kinshasa, en République démocratique du Congo, TRAFFIC, le réseau de surveillance du commerce des espèces sauvages, et le WWF ont présenté un nouveau rapport sur la situation de l’espèce de Bornéo.

Basé sur des données collectées pendant plus de deux ans sur les marchés d’espèces sauvages et auprès des propriétaires privés, des jardins zoologiques, des centres de revalidation des animaux sauvages, des programmes de réintroduction, et du Département indonésien des Forêts, le rapport montre que de 200 à 500 orangs-outans de Bornéo, originaires d’une province indonésienne, le Kalimantan, font l’objet d’un commerce chaque année. La plupart de ces victimes sont des jeunes individus capturés et destinés à devenir des animaux de compagnie, pour, principalement, des résidents des îles de Java, de Bali et du Kalimantan. Toutefois, pour une majorité d’orangs-outans que l’on trouve dans le commerce, le rapport met en évidence qu’au moins un autre meurt (habituellement la mère), ce qui signifie qu’en réalité, le nombre total d’individus capturés ou tués annuellement est vraisemblablement beaucoup plus élevé. Le commerce des orangs-outans sur Kalimantan n’a pas diminué ces 15 dernières années. Même si de nombreux animaux ont été confisqués par les autorités durant la dernière décennie à Kalimantan, les autorités restent très tolérantes, aucun contrevenant n’ayant été poursuivi à ce jour selon le rapport. Ainsi, bien qu’intégralement protégés, ce qui implique l’interdiction de les capturer, les tuer, les posséder ou les vendre, les orangs-outans se monnayent assez ouvertement, pour environ 300 euros à Java, soit 2 à 3 fois le prix de base payé aux chasseurs du Kalimantan.

Même si la population totale d’orangs-outans à Kalimantan est la plus importante de la planète, près de 40 000 individus, cette pression humaine, alliée à la déforestation et aux incendies de forêts qui détruisent à un rythme sans précédent leur habitat, pourraient compromettre, à terme, la survie de l’espèce à l’état sauvage.

Outre la population du Kalimantan, les orangs-outans de l’île de Bornéo (près de 53 000) se trouvent également dans les Etats malaisiens de Sabah et de Sarawak.

L’autre espèce de celui que l’on appelle ‘homme sauvage’, en Malay, est celle de Sumatra. Sa situation est encore plus critique, car si autrefois on trouvait des orangs-outans partout sur l’île de Sumatra, aujourd’hui, cette espèce est gravement menacée d’extinction avec seulement 7 500 individus, en déclin pour des raisons similaires à leur cousin de Bornéo.

Alex Belvoit
Photos © WWF-Canon / Alain COMPOST

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
646

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS