Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Plus de 30 % des espèces mondiales d’amphibiens menacées
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Plus de 30 % des espèces mondiales d’amphibiens menacées

Relayée dans la revue Nature, la dernière actualisation de la liste Rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) tire la sonnette d’alarme quant au devenir des espèces d’amphibiens dans le monde. En effet, les populations d’amphibiens ne cessent de diminuer, plus de 30 % des espèces étant désormais classées « menacées ». Si des études antérieures s’étaient focalisées sur un seul facteur pour étudier la vulnérabilité des amphibiens, cette étude met en cause des pressions multiples. Parmi ces menaces, figurent notamment la maladie fongique, les changements d’affectation des sols et le changement climatique, ce dernier étant qualifié de « menace la plus grave ».

Les plus grandes proportions des espèces négativement affectées par le changement climatique se rencontrent en Afrique, dans certaines régions du nord de l’Amérique du Sud et dans les Andes. Selon le Dr Christian Hof, auteur principal de l’étude, les régions où le climat et les changements d’affectation des sols ont le plus grand impact sur les amphibiens concordent. En revanche, la menace posée par la maladie fongique montre peu de recoupement avec les autres menaces. Selon les chercheurs, le déclin des amphibiens va probablement s’accélérer dans les prochaines décennies sous la pression de ces multiples moteurs d’extinction. Plus de deux tiers des régions mondiales de diversité des amphibiens seront fortement affectées par au moins une des trois menaces étudiées.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 14 janvier 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
27

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS