Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Nidification réussie de faucons pélerins sur la tour d’une centrale nucléaire
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Nidification réussie de faucons pélerins sur la tour d’une centrale nucléaire

Ayant vu ses populations au bord de la disparition dans les années 60-70 à cause d’une utilisation massive de substances dérivées du chlore (les organochlorés), entrant notamment dans la composition de nombreux pesticides (le célèbre DDT, par exemple), le faucon pélerin voit depuis les années 80 ses effectifs se rétablir.

C’est ainsi qu’après avoir disparu de la Vienne, il y a une cinquantaine d’années, des ornithologues ont pu constater son retour et des nidifications réussies dans des départements voisins. Toutefois, appréciant les parois verticales abruptes pour nidifier, le nombre limité de sites réduit fortement ses possibilités d’extension. A ce titre, en 2005, une expérience originale a été tentée avec l’installation d’un nichoir sur une des tours aéroréfrigérantes de la centrale nucléaire de Civaux. En septembre 2007, un couple de faucons pélerins s’y est installé pour donner naissance, début mai 2008, à 3 oisillons qui viennent tout juste de prendre leur envol.

Les faucons pélerins restant unis pour la vie et, généralement fidèles à leur site de nidification, il est très probable que l’année prochaine les membres du personnel de la centrale de Civaux, passionnés d’ornithologie, soient de nouveau mis à contribution pour surveiller à distance l’évolution de leur couvée.

Cette nidification dans un nichoir artificiel, installé sur une construction élevée, n’est pas une première. On peut ainsi citer le nichoir installé par la LPO sur la cathédrale d’Albi (1) en 1989, qui connaît des nidifications régulières depuis le printemps 2001. D’autre part, depuis plusieurs années, les tours de refroidissement des centrales nucléaires sont mises à contributions en Belgique.

Pour mémoire, le faucon pèlerin, Falco peregrinus, est un rapace diurne de taille moyenne, mesurant entre 34 et 50 cm de long, pour une envergure comprise entre 80 et 95 cm chez le mâle et 100 à 115 cm chez la femelle. Celle-ci pèse de 900 à 1300 gr alors que le mâle ne dépasse pas 750 gr.

Le faucon pélerin est connu pour être l’oiseau le plus rapide de la planète, avec des pointes vitesses exceptionnelles lorsqu’il fond en piqué sur une proie. Des vitesses de 250 km/h ont ainsi déjà été enregistrées, et les spécialistes le supposent capable de près de 400 km/h…

Pascal Farcy
1- La mairie d’Albi propose sur son site Internet plusieurs vidéos d’une nidification de faucons pélerins.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Euskalion
15 juin 2008 - 0 h 00 min

Quelque âme charitable pourrait-elle me dire en quoi les tours de refroidissement des centrales nucléaires sont un lieu privilégié pour la nidification des faucons ? Y’a des détails qui manquent dans cet article.


l|archer vert
16 juin 2008 - 0 h 00 min

Tout à fait d’accord avec le premier commentaire. En quoi le nucléaire et ses tours sont un site de nidification propice aux faucons pèlerins? Que dire de toutes les retombées radioactives émanant des aéroréfrigérants? Sans conséquences sur le nid? On verra si ces oiseaux et leurs poussins présentent divers troubles que ce soit… Ou plutôt non! On ne le verra pas! Car la seule chose que l’on peut voir du nucléaire est tout ce qui peut, de manière détournée, le mettre en valeur… Je me considère comme amoureux de la nature. A ce titre, la menace nucléaire et la destruction de la biodiversité sont deux fléaux à combattre avec la même force. Pour des environnementalistes, laver l’image du nucléaire par cette histoire de nichage est ridicule, pire, tout simplement scandaleux… Oublierait-on un peu rapidement que l’un des principales raisons de la surmortalité des oiseaux migrateurs et des rapaces (ce dont fait partie notre faucon de Civaux…)sont les lignes électriques très hautes tensions dont la conséquence directe du mode de production électrique d’origine nucléaire? Je suis consterné de lire ce genre d’article dans une revue environnementale, sans aucn avis critique… Et je suis doublement peiné de voir que l’on se sert de l’ornithologie pour laver l’image de cette technologie de mort… Combien de couples de Pèlerins sur les bâtiments de Tchernobyl? Les lobbies du nucléaire sont-ils déjà dans toutes les sphères de la société, même dans celles de la protection de l’environnement?
Pour la petite anecdote, je connais très bien les faucons d’Albi, car j’habite cette ville et fait partie de La Ligue de Protection de Oiseaux du département dont elle est capitale, le Tarn. Je suis donc également un amoureux et spécialiste d’oiseaux… Alors, le nichage sur les tours d’église ou d’innofensifs bâtiments oui! Sur les bâtiments de structures représentant le danger le plus important que tout l’univers ait eu à affronter, soit le nucléaire et sa radioactivité, NON, NON, et NON!!!!!


Thierry A.
17 juin 2008 - 0 h 00 min

Oui… nous sommes un jeune couple de faucons pèlerins… Nous avons trouvé à Civaux notre petit nid d’amour idéal : nichoir tout neuf gracieusement installé par ces messieurs d’EDF, vue imprenable sur la plaine, à-pic parfait pour l’envol… Que demander de plus ?… La radioactivité ? : on ne la voit pas ; on ne la sent pas ! Les risques d’accident ? Pouff… ça à l’air costaud. ‘Savez, nous… on a notre confort, le reste…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
159

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS