Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » L’imprimante 3D à la rescousse des tortues de mer
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :




L’imprimante 3D à la rescousse des tortues de mer

Tortue imbriquée

La vente illégale d’œufs de tortue de mer est un business lucratif. C’est aussi l’une des menaces majeures, selon l’UICN, pour les populations de tortues marines considérées comme vulnérables. Toutes, sauf une des 7 espèces de tortues marines, sont sur la liste rouge de l’UICN. Quant à celle qui n’y figure pas, sa dernière évaluation remonte à 20 ans et les chercheurs ne savent simplement pas quel est son état de conservation actuel.

Le Nicaragua abrite quatre espèces de tortues marines qui viennent pondre sur ses plages. Depuis 2008, l’ONG Paso Pacifico forme et emploie des gardes afin de protéger les plages dans la zone protégée de La Flor, qui abrite deux des sites les plus importants au monde pour la ponte de la tortue olivâtre. Sans gardes, la majorité des œufs finissent entre les mains des trafiquants, mais protéger les nids est un travail dangereux. En 2013, un écologiste fut tué au Costa Rica alors qu’il tentait de protéger les nids de tortues des braconniers. Les gardes sont, aussi, bien inférieurs en nombre et se retrouvent parfois à 1 contre 20 trafiquants.

Début 2016, Paso Pacifico a remporté $ 10 000 grâce au concours pour la lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages, organisé par l’agence des États-Unis pour le développement international (USAID). Le projet est de fabriquer des faux œufs de tortues qui serviraient à mettre à jour les routes utilisées par les gangs.

L’ONG travaille donc à l’élaboration de faux œufs de tortue créés à l’aide d’imprimante 3D. Au lieu d’un fœtus, ces œufs seront remplis d’un GPS et d’un GSM qui permettront de les localiser et ainsi d’identifier le marché. S’il est aujourd’hui sûr que les œufs se dégustent comme mets raffinés dans les grandes villes, leurs destinations restent très incertaines. On suppose que les œufs traversent la frontière et se retrouvent au Guatemala et à El Salvador, il est aussi possible que certains aillent jusqu’en Chine. Depuis quelques années, les liens entre la Chine et l’Amérique Centrale se resserrent, pour former ce qui pourrait être l’ouverture d’un marché très important pour le trafic.

Pour le moment, les faux œufs ne sont toujours pas prêts, la texture si particulière des œufs de tortue pose problème. Cependant dès lors que ceux-ci seront près, Paso Pacifico les déversera en nombre important, d’un seul coup, afin de maximiser les chances de succès. Il s’agit ici de tromper les braconniers et d’agir avant qu’ils découvrent le pot aux roses.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Marine (voir la biographie)
le 24 octobre 2016 à 11:02

62 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 2015
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Athena No Saint
26 octobre 2016 - 10 h 41 min

Informer de cette stratégie le monde entier est absolument génial. Et préciser que rien n’est encore prêt, également (à moins que ce ne soit pour tromper l’ennemi !!). Il est évident que cela retardera grandement le moment redouté où les trafiquants vont s’apercevoir qu’ils se font berner.
Félicitations !!!!


Laurenzerl
26 octobre 2016 - 13 h 41 min

C’est où exactement, El Salvator ?


Daniel
29 octobre 2016 - 21 h 15 min

eh ben, si les trafiquants n’étaient pas au courant maintenant ils le sont. Je suppose que s’ils sont des spécialistes de la vente (illicite) d’œufs de tortues,ils savent aussi reconnaitre les leurres… maintenant, ils n’auront qu’à se munir d’un détecteur d’ondes GPS vendu au rabais sur le marché chinois.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1794

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS