Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » L’expansion du loup stoppée aux USA
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’expansion du loup stoppée aux USA

Il y a 10 ans, les USA réintroduisaient une poignée de loups dans le parc national de Yellowstone et dans les forêts du centre de l’Idaho (nord-ouest). Ces loups gris, capturés au Canada, ont parfaitement rempli leur mission, puisqu’aujourd’hui, plus de 800 loups vivent dans les Etats de l’Idaho, du Montana et du Wyoming, soit un chiffre supérieur à l’objectif fixé lors de la réintroduction.

Bien que son retour ait eu un impact positif sur le contrôle des populations d’élans et de cerfs, son statut de protection a été très assoupli par l’administration Bush, en début de semaine. Par cette mesure, le message de l’administration est clair, il s’agit de stopper une expansion du loup qui a surpris tout le monde.

La nouvelle réglementation augmente considérablement les circonstances dans lesquelles des loups peuvent être tués. Ainsi, à compter du mois prochain, un éleveur de l’Idaho ou du Montana n’aura plus à justifier de preuves physiques d’attaques (carcasses, morsures) pour avoir le droit d’abattre un loup. Il suffira juste qu’il estime que le prédateur menace du bétail ou tout autre animal. Des loups pourront également être tués si le gibier diminue, même s’ils n’en sont pas la cause.

Le gouverneur de l’Idaho, D. Kempthorne, justifie cet assouplissement de la législation par le fait que ‘Les anciennes réglementations étaient destinées à protéger de 25 à 50 loups. Mais nous en avons désormais plus de 500′. Toutefois, pour N. Fascione, de Defenders of Wildlife, une association très active sur la protection des loups en Amérique, ‘La nouvelle réglementation compromet potentiellement les efforts de rétablissement du loup, au moment où ils commençaient à montrer un certain succès.’

Outre ces régions, aux USA les effectifs de loups sont à la hausse dans la région des grands lacs, tandis que quelques individus ont été observés au Colorado et dans l’Oregon.

Au total, les Etats-Unis compteraient entre 8 000 et 10 000 loups, dont l’immense majorité en Alaska (7 000 à 9 000 individus). A la différence des 48 autres Etats des USA, en Alaska la chasse du loup est permise sur 95 % du territoire, y compris la chasse de loisir (147 loups ont été tués dans le cadre de parties de chasse par avion, l’année passée). Durant les 6 dernières années, plus de 9 000 loups ont été tués à la chasse ou victime d’un piège dans cet Etat.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
113

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS