Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Levée des mesures contre la rage en Aquitaine
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Levée des mesures contre la rage en Aquitaine

Les mesures adoptées le 3 septembre dans le Sud-Ouest, suite au diagnostic de la rage sur un chiot importé illégalement du Maroc, ont été levées aujourd’hui. L’animal et son propriétaire s’étant beaucoup déplacé en Aquitaine, le ministère de l’Agriculture avait adopté des mesures de lutte contre la rage en Dordogne, Gironde et Lot-et-Garonne, pour une durée de six mois. Ainsi, tous les animaux errants qui n’étaient ni tatoués ni vaccinés contre la rage devaient être capturés et euthanasiés.

Dans le cadre de l’opération, plus de 1 100 analyses de dépistage de la rage ont été effectuées chez des animaux (toutes négatives). Néanmoins, 43 chiens, qui avaient été en contact direct avec l’animal enragé, ont dû être euthanasiés, tandis que 759 autres seront sous surveillance durant un an. Côté humain, 187 personnes ont été vaccinées, sans qu’aucun cas de rage humaine n’ait été déclaré.

En six mois, aucun nouveau cas de rage n’ayant été détecté, la préfecture considère comme très peu probable un risque de contamination humain. Toutefois, pour les autorités la levée des mesures ‘… ne doit pas occulter le fait que, compte tenu des nombreux échanges avec des pays à statuts sanitaires incertains, le risque d’introduction de la rage existe toujours dans la région qui constitue une importante zone de transit international’. A ce titre, la préfecture rappelle que la non-divagation associée à la vaccination des animaux contre la rage reste le moyen le plus sûr d’éviter tout problème.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 04 mars 2005 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
49

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS