Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » L’esturgeon sauvage européen en danger
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’esturgeon sauvage européen en danger

Présent depuis des centaines de millions d’années et autrefois commun à tous les grands fleuves européens, l’esturgeon du même nom est désormais en danger. Depuis le début du XXe siècle, l’intensification de sa pêche, principalement en estuaire (notamment pour la production de caviar) a entraîné la quasi-disparition de cette espèce. La dégradation de la qualité des eaux et la destruction des frayères (1) en grande partie par l’exploitation alluvionnaires (2), ont également participé à cette raréfaction.

Bien qu’il ait été déclaré ‘espèce protégée’ dès 1982, il ne subsiste plus aujourd’hui dans le monde qu’une seule population d’esturgeons européens, et ce, en France, dans le bassin de la Gironde-Garonne-Dordogne. A ce jour, on l’estime à moins d’un millier d’individus, un seuil critique pour la reproduction même de l’espèce. En effet, les effectifs sont si bas que lorsque l’esturgeon remonte la Dordogne ou la Garonne pour frayer, il peine à trouver des partenaires sexuels. Autre preuve de la décroissance galopante de cette population, le caviar girondin ne provient même plus de cette espèce sauvage mais d’une espèce de Sibérie élevée localement.

Pour empêcher l’extinction totale de l’espèce, le Cemagref (le centre de recherche pour l’ingénierie de l’agriculture et de l’environnement) a mis en place depuis 1994, en association avec les pêcheurs, un programme de conservation des derniers spécimens d’esturgeon sauvage en vue de produire des alevins en bassins. Parallèlement est en train de se constituer, sous la houlette du WWF, un plan international d’action de conservation et de restauration de l’espèce. Mais l’heure est plus que jamais à l’urgence, en effet, alors que le dernier abri d’Europe des esturgeons sauvages européens semble être l’estuaire de la Gironde, de nouveaux projets d’extraction de granulats y sont prévues: de quoi noircir plus encore le devenir de cette espèce

Cécile Fargue
1 – Lieu où certaines espèces produisent ou déposent leurs oeufs

2 – Les alluvions sont les sédiments charriés par les cours d’eau, les granulats extraits sont utilisés pour la confection des mortiers et bétons, des couches de chaussées et de voies ferrées.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
32

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS