Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Les Pyrénées comptent deux ours supplémentaires
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les Pyrénées comptent deux ours supplémentaires

Issue de la réintroduction menée en 2006, l’ourse Hvala, d’origine Slovène, n’est pas sortie seule de sa tanière hivernale située en Val d’Aran, une vallée espagnole. Comme en 2007, elle est réapparue accompagnée de deux oursons.

Si ces naissances viennent renforcer la population ursine des Pyrénées, ils doivent parvenir à l’âge adulte sans encombre, ce qui reste rare puisqu’en moyenne un ourson sur deux n’y parvient pas. Aujourd’hui, âgés de trois mois environ, ils ne doivent peser que quelques kilos (300 g à la naissance pour une taille équivalente à un poing humain), mais sont en mesure de suivre leur mère qui les allaitera jusqu’à 4 mois. Dès que des poils et/ou des déjections leur appartenant auront été collectées, leur sexe devrait être déterminé.

L’ours Balou pourrait être le mâle à l’origine de ces naissances, son territoire recoupant en partie celui de l’ourse Hvala.

Pour l’association Pays de l’ours – Adet, ces naissances sont une preuve supplémentaire de la ‘bonne adaptation des ours lâchés dans les Pyrénées’ et du potentiel d’accueil de la chaîne pyrénéenne. Néanmoins, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour atteindre une cinquantaine d’individus, un seuil à partir duquel la population sera considérée comme viable durablement par les spécialistes, sous réserve d’une diversité génétique satisfaisante. Un point qui ne pourra être obtenu sans de nouveaux renforts extérieurs aux Pyrénées…

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS