Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Les papillons ne se déplacent pas de façon aléatoire
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants
  5. Le top 3 des gestes pour protéger l’environnement


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les papillons ne se déplacent pas de façon aléatoire

Une jeune chercheuse anglaise, Lizzie Cant de l’institut Rothamsted (Royaume-Uni), vient de démontrer que le vol du papillon n’est pas aléatoire en équipant 5 espèces différentes d’une mini-antenne.

Publiée dans la revue Nature, l’étude montre que les papillons savent parfaitement voler en ligne droite, pour peu qu’ils en éprouvent le besoin. Ainsi, à l’approche d’une zone riche en nourriture, parfois à plus de 100 mètres, les papillons prennent le chemin le plus court, la ligne droite, tandis que face à une rangée d’arbres peu goûteuse, ils changent de trajectoire pour un vol parallèle à ‘l’obstacle’. Et le papillon que nous avons tous vu, celui qui virevolte ?!! Pour L. Cant, il semblerait que cette attitude soit surtout observée après une dégustation sur une plante savoureuse.

Pour la technique, la chercheuse a réussi à fixer une sorte de mini-antenne (un transpondeur), d’une quinzaine de millimètres pour 12 milligrammes (quelques centièmes du poids d’un papillon), sur le dos de chaque insecte au moyen d’un léger adhésif double face (de façon que l’antenne puisse se décoller sans danger pour le papillon). Pour que cela tienne, les papillons ont été passés à la ‘tondeuse’ pour enlever les fines soies présentes sur leur dos.

Cet appareillage a permis le suivi précis des insectes par radar, dans un rayon d’un kilomètre, sans que leur comportement ne soit altéré par leur équipement ou une présence humaine.

Pour élucider complètement le mystère du déplacement des papillons, il reste maintenant à L. Cant à trouver comment les papillons font pour se guider (vue, odorat…); peut-être qu’un bandeau sur les yeux ferait l’affaire…

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS