Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Les oiseaux migrateurs en déroute
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les oiseaux migrateurs en déroute

On connaît à ce jour plus de 1500 espèces d’oiseaux migrateurs, parmi lesquelles figurent notamment des cigognes, des oies, des grues, des canards, des pingouins, des goélands ou des sternes. Malheureusement, 50 se sont déjà éteintes au cours des siècles derniers, le plus souvent sous la pression des activités humaines. Plus inquiétant encore, ce processus se poursuit. En effet, d’après l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), 170 espèces sont aujourd’hui directement menacées et 31 sont en danger critique d’extinction. Tel est le cas du courlis à bec grêle dont la population mondiale est estimée à moins de 50 individus et de l’ibis chauve, dont la population ne compte plus que quelques centaines d’individus au Maroc, celle-ci ayant déjà disparu du Moyen-Orient, de la Turquie, de la Somalie et de l’Éthiopie. Partageant ce sort peu enviable, l’albatros des Galapagos, seule espèce d’albatros vivant en zone tropicale, est désormais directement menacé par la surpêche et le tourisme de masse.

Pour contrer ce déclin, le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) a profité de la tenue de la cinquième journée mondiale des oiseaux migrateurs les 8 et 9 mai 2010 pour sensibiliser le grand public, les acteurs économiques et les décideurs politiques sur l’état de conservation de ces volatiles nomades. Il a, en outre, insisté sur la fonction de marqueurs biologiques qu’ils assument, leur nombre, leurs déplacements et leur diversité étant utilisés comme « indicateurs de l’état de la santé biologique des écosystèmes ». Ainsi, comme le souligne Bert Lenten, Secrétaire exécutif du PNUE, « La menace d’extinction qui pèse sur certaines espèces reflète donc une crise plus vaste qui met en péril d’autres espèces et plus généralement la biodiversité dont dépend toute vie sur terre ». Si la sensibilisation est certes une étape indispensable à toute prise de conscience globale, l’organisation non gouvernementale Birdlife entend, elle, se concentrer sur les actions à mettre en place pour enrayer la disparition des oiseaux migrateurs et mise sur une coopération internationale.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 10 mai 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
36

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS