Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Les manchots pygmées sous la pression d’El Niño
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les manchots pygmées sous la pression d’El Niño

S’intéressant à leur comportement de prédation, des chercheurs de l’Université de Strasbourg et du CNRS ont équipé des manchots pygmées d’appareils miniaturisés, capables notamment d’enregistrer la profondeur des plongées des animaux ainsi que la température de l’eau. Ils ont ainsi pu suivre avec précision les mouvements de ces colonies de manchots qui viennent se reproduire dans le détroit de Bass Strait, entre le continent australien et la Tasmanie, aux alentours du mois de novembre.

Illustration ci-contre – Manchot pygmée doté d’un enregistreur

Les scientifiques ont observé qu’en 2006, année marquée par le phénomène El Niño (1), les manchots pygmées trouvaient moins de proies pour s’alimenter qu’au cours de l’année précédente. Cela tient au fait que 2005 fut une année à tendance La Niña, phénomène inverse d’El Niño, au cours de laquelle il y eut moins d’orages. En conséquence de quoi, le mélange des eaux de surface est faible et la température chute brutalement vers 20 à 25 mètres de profondeur. Or, c’est à cette profondeur que les manchots rencontrent le plus de barracoutas, poissons composant leur festin favori. Au contraire, pendant les années à tendance El Niño, la succession d’orages violents crée une colonne d’eau relativement homogène où se dispersent uniformément les proies des manchots pygmées, alors moins exposées.

Bien que spécifique à une espèce, cette étude apporte de nouveaux éléments quant à la « dynamique des chaînes alimentaires » des écosystèmes marins confrontés à la perturbation de certains paramètres climatiques.
Cécile Cassier
Photo © Yan Ropert-Coudert, CNRS

1- El Niño est un phénomène régional d’élévation temporaire de la température des eaux de surface de l’Océan Pacifique Tropical. Pour plus d’informations, se reporter au dossier « El Niño, une respiration de l’océan », n°27 d’Echo Nature.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
39

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS