Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Les hirondelles bruxelloises en grande difficulté
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. L’UFC Que Choisir le prouve : la voiture ...
  4. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  5. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les hirondelles bruxelloises en grande difficulté

Au cours de la seconde moitié du XXe siècle, un recul marqué des populations d’hirondelles a été constaté au niveau européen. En certains lieux, ce recul est particulièrement grave et peu conduire à une disparition locale, ainsi à Bruxelles, l’hirondelle de rivage s’est éteinte en 1978.

Les 2 autres espèces présentes dans la région, l’hirondelle de cheminée et l’hirondelle de fenêtre ne sont guère mieux loties. La première pourrait également disparaître de la région bruxelloise, avec un effectif qui s’est réduit d’environ 90 % au cours des quinze dernières années (20 et 30 couples nicheurs maxi actuellement) et des sites de nidification confinés aux dernières exploitations agricoles et bâtiments favorables des environs. Quant à l’hirondelle de fenêtre, elle a perdu plus de 90 % de ses effectifs depuis la fin des années 1970, les dix dernières années confirmant cette tendance avec les colonies bruxelloises qui se sont réduites de moitié (50 et 60 couples nicheurs répartis en quatre colonies).

Pour l’association ornithologique belge, AVES, la survie locale de ces espèces passe par le maintien des bâtiments hébergeant les derniers nids d’hirondelles de cheminée et la prévention de la destruction des nids pour l’hirondelle de fenêtre.

En comparaison, les hirondelles parisiennes apparaissent en meilleure posture, avec une population légèrement en hausse selon les derniers recensements. A ce sujet, comme l’an dernier, du 15 juin au 15 juillet 2005, toutes les bonnes volontés sont invitées à dénombrer les nids d’Hirondelle de fenêtre dans la capitale et en Ile-de-France pour permettre à la ligue de protection des oiseaux (LPO) d’intervenir auprès des mairies et de signaler les nids d’hirondelles de fenêtre afin d’éviter leurs destructions.

Pour l’identification des hirondelles de fenêtre, nul besoin d’être un spécialiste. On peut les identifier, à coup sûr, par leurs nids de boue contre les bâtiments, généralement sous les balcons et corniches, par un croupion blanc. En comparaison, l’hirondelle de cheminée niche à l’intérieur des bâtiments tels que hangars, porches… et se distingue par son front et sa gorge couleur rouge-brique ainsi que de longs filets à la queue.

Alex Belvoit

Télécharger le fichier pour participer à l’enquête LPO Ile de France

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS