Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Les bourdons sont à cheval sur les horaires
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les bourdons sont à cheval sur les horaires

S’interrogeant sur la capacité à s’adapter au cycle solaire d’insectes butineurs, des chercheurs de l’Université Queen Mary de Londres, au Royaume-Uni, se sont intéressés au rythme de butinage de deux espèces de bourdons : Bombus terrestris et B. pascuorum. Pour leurs recherches, ils ont choisi un site basé dans le Nord de la Finlande, où, l’été durant, le soleil reste visible pendant plusieurs semaines d’affilée. Des études antérieures ayant démontré une relative souplesse du cycle circadien (1) des insectes sociaux, les scientifiques ont présupposé que les butineuses des colonies de bourdons mettraient à profit le jour permanent de l’été arctique pour ramener davantage de nourriture et favoriser la croissance de la colonie. Afin de vérifier la pertinence de cette hypothèse, ils ont ainsi marqué 1049 ouvrières à l’aide d’étiquettes RFID en vue de suivre leurs horaires de sortie et de retour à la ruche.

Or, en comparant le comportement de bourdons locaux et de colonies importées, ils ont constaté que les deux espèces travaillaient toutes deux « en équipe de jour », rentrant au nid quelques heures avant minuit. Ne restant pas actives en permanence, « près de 95 % des ouvrières de B. terrestris ont conservé un rythme diurne fiable, avec une durée moyenne de 23,8 heures », les activités de butinage se concentrant entre 8 heures et 23 heures. Les ouvrières de B. pascuorum, à savoir l’espèce locale, butinaient surtout entre 6 et 22 heures. En revanche, les deux espèces enregistrèrent la période d’activité la plus intense autour de midi.

En réponse à ces conclusions, l’équipe de recherche a suggéré que les bourdons se référaient à un facteur du milieu environnemental pour connaître l’heure en l’absence de l’alternance jour – nuit. Les diverses pistes avancées s’orientent vers une sensibilité des bourdons à l’intensité et à la qualité de la lumière, ou encore à des variations de température. Les chercheurs expliquent ainsi que : « Malgré le soleil de minuit, la température diminue pendant la ‘nuit’, et les bourdons pourraient avoir besoin de retourner au nid pour réchauffer leur couvain ».

Cécile Cassier
1- Le rythme circadien est un rythme biologique d’une durée de 24 heures environ.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 15 juillet 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Mille-feuilles
17 juillet 2010 - 0 h 00 min

Et allez donc !!! Encore une bonne occasion (d’essayer de) banaliser l’usage des fameuses « RFID »…

Ils pourraient pas laisser les bestioles un peu tranquilles 5mns, les « Scientifiques » ??
Ils ont demandé l’autorisation à qui pour se permettre de coller leur « Technologie-Super-Moderne » sur les ailes des Bourdons ???
Se croient encore tout permis !

Un « réfractaire » (voir même « allérgique ») à la Marche-du-Monde-Comme-il-va.

Ps: D’autre part, j’aimerai bien savoir à quoi peut bien être utile ce genre d’étude …
A rentabiliser les déplacement travail/logement/travail des fourmis-humaines ???
A essayer de dérégler – un peu plus -les mécanismes naturels des polinisateurs ?
Or What ?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
32

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS