Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Le tigre en sursis avec une possible réautorisation de son commerce
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le tigre en sursis avec une possible réautorisation de son commerce

On le sait depuis longtemps ; le tigre fait partie des espèces animales menacées de voie d’extinction. Pas moins de trois sous-espèces se sont déjà éteintes incluant le tigre de Java, de Bali et de la Caspienne. L’avenir des cinq sous-espèces restantes, également en déclin, est tout aussi incertain, le tigre de Chine arrivant en tête de la liste noire.

Le WWF estime qu’il reste aujourd’hui 3500 tigres de par le monde. A titre de comparaison, l’espèce comptabilisait en 1982 entre 5000 et 7500 individus. Les causes majeures de cette disparition sont un braconnage intensif, la déforestation et l’évolution des pratiques agricoles en faveur du développement de cultures destinées notamment à approvisionner la fabrication d’agrocarburants. Les conséquences les plus directes sont une fragmentation de l’habitat du félin et une raréfaction des proies qui constituent la base de son alimentation.

Aussi n’est-il pas surprenant que le projet du gouvernement chinois de réautoriser la commercialisation d’organes du tigre à des fins médicinales ait suscité une nouvelle vague d’inquiétude au sein du WWF. Bien que les déclarations officielles stipulent que ce commerce concerne exclusivement les spécimens nés en captivité, il ne fait aucun doute que cette décision favorisera le réseau de revente illégal d’organes prélevés sur des tigres sauvages, qui s’est largement développé au cours de ces dernières années. D’après une enquête menée par TRAFFIC (1) en 2006, 10 % des 326 détaillants interrogés, répartis dans 28 villes et villages de l’île de Sumatra, ont vendu dents, griffes, peau, moustache, os, reconnus dans la tradition chinoise pour leurs vertus thérapeutiques et aphrodisiaques.

Pourtant, les experts s’accordent à dire que, si des mesures de répression et de protection effectives étaient mises en place, ce fauve mythique pourrait être sauvé, sa survie dépendant de sa cohabitation avec l’homme, son principal prédateur.

Cécile Cassier
1- TRAFFIC est un réseau commun au WWF et à l’UICN (Union Mondiale pour la Nature). Il est chargé de surveiller le commerce des espèces sauvages.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 14 mars 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
terremerair
16 mars 2008 - 0 h 00 min

Déforestation, agriculture intensive, braconnage, agrocarburants …. et après on vient nous gonfler le melon avec le developpement durable, on vient nous dire de pas gaspiller l’eau qd on se la ve les crocs, de prendre des sacs biodégradable pour faire nos courses … mais ceux qui nous balançent ça ils devraient plutot s’occuper de choses bien plus utiles car à côté de ça ce sont eux qui sont responsables des déforestation, d’une agriculture polluante, de la menace sur la biodiversité, de l’arrivée des agrocarburants, du braconage mais ça ils n’y toucherons ces cravateux de politiciens et de patrons de multinationnales car ça touche leur économie donc leur sacro sainte croissance donc leur fric de petits êtres humains insignifiant !



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
4848

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS