Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Le sort de centaines d’éléphants reste en suspend en Afrique du Sud
L'éco-photo de la semaine
colibri

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes

Formation aux métiers de la nature
Chiffre Clé
· 14,2% de l’énergie en France est renouvelable ·
La part des énergies renouvelables (EnR) dans la consommation finale brute d’énergie en France [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Purins, huile, argile, vinaigre … enfin ...
  2. Homologation route pour une voiture ...
  3. Colibris : les acrobates aériens !
  4. Et pendant ce temps là à Fukushima
  5. A Chicago, le restaurant qui a produit 30 ...

Focus Sur
requins
Plus beau qu’un requin, tu meurs !

Le dossier du mois
PNPP purin d'ortie
L’assouplissement de la législation concernant la production et diffusion d’alternatives aux pesticides, obtenues à partir de plantes (décoction, infusion, macération et autres fermentations), était un souhait de longue date des paysans tenant d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement. Fin juillet, le vote en deuxième lecture de la loi d’avenir agricole a permis cette évolution en cessant de considérer les officielles « préparations naturelles peu préoccupantes (PNPP) » [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le sort de centaines d’éléphants reste en suspend en Afrique du Sud

Conserver ou abattre pour réguler ? En résumé, c’est la question à laquelle sera confronté le gouvernement sud-africain au cours des semaines à venir. Sanparks, l’organisme de gestion des 18 parcs nationaux sud africains, envisage en effet d’abattre des centaines d’éléphants dans son parc de Kruger.

Ce projet a suscité l’indignation de nombreux organismes dont le Fonds international pour la protection des animaux (l’IFAW). Les deux parties se retrouveront la semaine prochaine devant le ministre des Affaires environnementales et du Tourisme, qui aura à trancher la question et à prendre la décision finale.

Le parc national de Kruger (1,3 million de visiteurs par an), qui compte aujourd’hui 12 500 éléphants (contre 8 200 à sa création, à la fin du XIXeme), demande que l’abattage de régulation soit utilisé comme méthode de contrôle de la population d’éléphants. Son surnombre aurait en effet, selon le Sanparks, des effets négatifs sur la biodiversité du parc. Situé à la frontière du Mozambique, le Parc Kruger s’étend sur 350 km de long et 60 de large soit 20,000 km2 (l’équivalent d’un département français) et est mondialement réputé pour la diversité des espèces animales que l’on peut y rencontrer.

Mais revenons aux éléphants. Pour IFAW, il existe d’autres options pour leur gestion. Parmi ces options figure l’utilisation d’immuno-contraception dans certaines zones du parc et la création de ‘mégaparks’, des espaces transfrontaliers qui permettraient une plus grande migration des groupes d’éléphants entre les parcs et les états d’Afrique australe. Ainsi, il est question de créer un parc aussi vaste que celui de Kruger, au Mozambique, et de les jumeler pour définir le plus grand espace protégé du Monde.

Cécile Fargue
Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 24 novembre 2005 à 12:00

3062 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
25

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS