Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Le saola : mammifère fraîchement découvert et déjà menacé
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le saola : mammifère fraîchement découvert et déjà menacé

Découvert en 1992 par une équipe mixte du WWF et du ministère vietnamien de la foresterie, le saola (Pseudoryx nghetinhensis) est une espèce d’ongulé qui, bien que très proche du bovin, ressemble fortement à l’antilope. Récemment découvert, le saola reste une énigme. Jamais observée à l’état sauvage, sa population n’a pas pu être évaluée. Mais les menaces qui pèsent sur l’espèce sont, elles, bien connues. Outre la destruction de son habitat forestier, elle fait les frais de la chasse illégale, même si elle n’en est bien souvent pas la cible première. Les saolas sont victimes de pièges métalliques initialement destinés à des animaux tels que le cerf Sambar, le cerf Muntjac ou les civettes, prisés par les marchés alimentaires vietnamiens et laotiens.


Pour préserver l’habitat de l’espèce, le Vietnam et le Laos ont instauré un réseau d’aires protégées. Dans la réserve Naturelle du Saola, située dans la province de Thua Thien Hue au Vietnam, une équipe de gardes forestiers a retiré plus de 12 500 pièges et fermé plus de 200 camps illégaux de bûcherons et de chasse depuis février 2011. Encore peu connu, le saola est devenu l’emblème de la riche biodiversité qui caractérise la chaîne des Annamites, longeant la frontière du Vietnam et du Laos. En témoignent le Muntjac à grand bois et le Muntjac du Truong Son, deux nouvelles espèces de cerf découvertes dans cette même région, respectivement en 1994 et 1997.
Cécile Cassier
Photo © William Robichaud

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
thylacine
24 mai 2012 - 0 h 00 min

Quand on connaît d’une part la puissance de l’expansion humaine en Asie du Sud-est, et quand on considère d’autre part que toute cette région, de l’Inde au sud de la Chine est la zone la plus riche en biodiversité de la planète, par suite d’une longue histoire d’échanges et de rencontres de faunes, et à cause d’une situation climatique unique, on ne peut qu’être très inquiet pour le Saola et ses cousins vertébrés des forêts primaires d’Asie tropicale. Il est évident que dans les prochaines décennies, ces milieux vont disparaître de la planète, ou au mieux se réduire à des reliques grillagées, musées à ciel ouvert du paradis perdu, comme c’est déjà le cas dans certains parcs africains (Kruger, Etisha, etc…). On peut pleurer, car c’est très triste, comme tous les deuils… Mais c’est inéluctable…


NATUROC
5 juin 2012 - 0 h 00 min

NON, Thyliacine, l’expansion démographique n’est pas inéluctable, en Asie ou ailleurs. Même s’il est fort répandu que la démographie actuelle peut être assumée par notre planète, je persiste à rappeler que c’est la PREMIèRE cause de dégradation de l’environnement de notre seule planète TERRE. Il suffit de constater les annonces des politicards français niais (de gauche comme de droite) qui se flattent de ce que le taux de fécondité des françaises (env 2) est le plus élevé en Europe. Voyant les dégâts causés par ces « seuls » 2 enfants par françaises, imaginons les dégâts passés, présents et à venir, en Asie, ou le taux de fécondité dépassent les 4 enfants par femmes (ce qui n’est pas la « faute » des seules femmes, bien évidemment). La maîtrise des naissances (de gré ou de force) s’impose déjà comme inévitable, et même vivement souhaitable.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
117

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS