Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Le plus grand arbre africain abattu pour la France
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le plus grand arbre africain abattu pour la France

Arbre sacré, arbre pharmacie ou encore arbre producteur d’huile… le moabi est un arbre d’une grande importance pour les populations forestières d’Afrique Centrale qui, pourtant, voient ce symbole être accaparé par l’industrie forestière.

Le moabi, dont les spécimens les plus âgés peuvent atteindre 2 500 ans pour 70 m de hauteur, est un bois d’une excellente qualité qui attire la convoitise. Aujourd’hui et depuis plusieurs années, la société française Pallisco (une filiale du groupe français Pasquet Menuiseries) est le leader de l’exportation de moabi au Cameroun. Au total, la société contrôle 303 413 ha de forêt dans le district du Dia et a exporté quelque 16 025 m3 de bois en 2002, dont de jeunes arbres, ce qui est pourtant formellement interdit.

Environ 75 % des moabis coupés sont exportés en France pour être transformés en portes, fenêtres, parquets ou encore plancher de théâtre.

Ce commerce ne va pas sans créer des problèmes aussi bien sociaux, qu’environnementaux. Depuis l’arrivée de l’entreprise française, il y a plus de 30 ans, dans l’Est du Cameroun, les conflits autour du moabi se multiplient. Selon l’organisation environnementale Les Amis de la Terre, qui vient de publier un rapport sur cette problématique, 90 % des vieux moabis en âge de fructifier sont abattus. A terme, cet arbre risque de disparaître et de priver les villageois de plus de 50 préparations médicinales différentes, ainsi que d’un revenu substantiel provenant de la commercialisation de l’huile extraite des graines de cet arbre vénéré par les Pygmées baka de Dimpam, les premiers habitants de ces forêts.

Alors qu’au niveau mondial, la préservation des forêts tropicales est au cœur des discussions sur la biodiversité, d’après les Nations Unies, chaque année 14,2 millions d’hectares de ces forêts disparaissent, soit une superficie équivalente à la totalité de la couverture forestière Française. En outre, cette disparition cause directement l’extinction, chaque jour, de 140 espèces (animales et végétales) dans le monde.

Cécile Fargue

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
526

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS