Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Le massif du Jura : ancien refuge de dinosaures
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le massif du Jura : ancien refuge de dinosaures

L’histoire débute au printemps dernier, lorsque deux membres de la Société naturaliste d’Oyonnax découvrent des empreintes fossilisées sur la commune de la Plagne, située entre les villes d’Oyonnax et de Bellegarde-sur-Valserine, dans le département de l’Ain. Suite à cette découverte, Jean-Michel Mazin et Pierre Hantzpergue, paléontologues respectivement affiliés au CNRS (1) et à l’Université de Lyon, se rendent sur place. Ils identifient les empreintes comme celles de sauropodes, une espèce de dinosaure grand herbivore, cousine des diplodocus.

D’après le quotidien Le Progrès, la qualité des traces, leur taille et la longueur des pistes confèrent à cette découverte un caractère exceptionnel. Des sondages effectués au cours de l’été laissent, en effet, augurer « des chemins marqués sur plusieurs dizaines de mètres, voire quelques centaines… ».

Pour preuve, devant l’ampleur de l’événement, le CNRS a tenu à garder le site secret jusqu’à hier, seuls quelques rares journalistes ayant pu déroger à cet embargo, à l’instar de la rédaction du Progrès. Les médias nationaux moins privilégiés devront attendre le jeudi 8 octobre pour assouvir leur curiosité et se rendre sur place.

Cécile Cassier
1- Centre National de la Recherche Scientifique.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 06 octobre 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
35

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS