Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Le frelon asiatique est présent en Ile-de-France
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le frelon asiatique est présent en Ile-de-France

Depuis son introduction en France, vraisemblablement vers 2003-2004, le frelon asiatique (Vespa velutina) étend son aire de répartition. Toutefois, si les observateurs ont pu suivre son expansion progressive jusqu’à occuper un large Sud-Ouest de l’hexagone en 2008, rien ne permettait de prévoir son arrivée en Ile-de-France dès cette année. Pourtant, un nid vient d’y être trouvé, l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF) et Natureparif prévoyant son enlèvement mardi ou mercredi prochain…



Ci-contre – Le premier nid d’Ile-de-France, et ses habitants.


Rappelons que le frelon asiatique fait figure d’espèce invasive en France, loin de son aire d’origine (Indonésie, Taïwan, Thaïlande, Laos, Vietnam, Malaisie ainsi que le Nord de l’Inde et le Sud de la Chine). Si pour les abeilles, il représente un prédateur supplémentaire, pour l’homme il ne semble pas plus problématique qu’une guêpe, l’observation de son nid pouvant se faire à 4 ou 5 m de distance sans danger.

Occupé habituellement par une seule reine, le nid, à cette période de l’année, est en train de vivre ses derniers instants. Seules les femelles fécondées survivent à l’hiver, à l’abri d’un vieux tronc ou d’une litière animale, tandis que les mâles, les ouvrières et les larves meurent. Vers la fin février, début mars, les futures reines vont chacune réaliser ‘l’embryon’ de leur futur nid, y pondre leurs premiers œufs, élever les larves qui en sortiront, puis, désormais assistées par des ouvrières, passer le restant de leur vie à pondre.
Pascal Farcy
Photos © Natureparif

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
almudsen
28 septembre 2009 - 0 h 00 min

Il semble que le frelon soit arrivé en Ile de France par des ruches de transhumant(s)en voyageant dans ou sous les ruches.
Comme il ne faut plus compter sur l’administration pour interdire les déplacements de ruches d’une zone infestée à une zone non infestée (donc la transhumance), il faudrait que les transhumants se l’interdisent eux-mêmes. Mais je crains que l’on soit là dans le domaine du rêve, même si c’est un peu comme se tirer une balle dans le pied.
Almudsen


guimau
5 octobre 2009 - 0 h 00 min

Vous etes comme l’ensemble des médias : vous minimisez le danger.
Vous n’avez surement pas vu tomber un nid au sol : les frelons attaquent tous ce qui bouge dans un rayon de 10 metres .
Observez les abeilles en ce moment sur le lierre en fleurs, vous verrez que si elles ne sont pas tuées par les frelons asiatiques , ells sont presque empechées de butiner.
Et ne parlons pas des abeilles solitaires et des
guepes.
Les pouvoirs publics semblent avoir la meme attitude que vous :minimiser et dire que l’on ne peut rien faire.
Depuis 2005 les scientifiques savent que le frelon asiatique niche a 80% dans les grands arbres : essayez de demander une intervention sur un arbre à 20 m de haut hors chemin carrossable et vous comprendrez pourquoi ces insectes se repandent.






à lire aussi
     
Flux RSS