Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Le dernier lâcher de gypaète dans les Alpes
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le dernier lâcher de gypaète dans les Alpes

Et bien ça y est, c’est le dernier. Le programme de réintroduction du gypaète barbu dans les Alpes va s’achever en grande pompe le 5 juin dans le cadre de la journée mondiale de l’environnement. Cette clôture sera marquée par le lâcher des derniers spécimens élevés en captivité.

La réintroduction dans les Alpes de ce grand rapace a été un succès. En février dernier, un bilan démographique de l’espèce avait permis de conclure que l’espèce était désormais autonome dans le massif et capable de se reproduire.

D’une envergure pouvant atteindre les 2,80 mètres, le gypaète barbu est un des plus grands rapaces d’Europe. Se nourrissant de cadavres, il possède des sucs gastriques extrêmement puissants qui lui permettent de digérer les os qu’il a l’habitude de lâcher en vol pour les briser contre les rochers. Ce curieux comportement alimentaire lui a valu le surnom de « casseur d’os ». Mais un autre trait comportemental fait du gypaète barbu un oiseau vraiment remarquable : il se maquille. Il se baigne dans les sources et les boues ferrugineuses pour se parer d’une couleur vif orangé, un signal pour marquer son territoire et éviter les conflits avec ses congénères.

Elisabeth Leciak

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
25

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS