Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Le climat influe sur la reproduction des fourmis
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le climat influe sur la reproduction des fourmis

Emblèmes de rigueur et de labeur, les fourmis sont réputées pour leur intelligence en matière d’organisation du travail et de hiérarchisation sociale. Une réputation loin d’être usurpée comme en témoignent les récents travaux de trois chercheurs du laboratoire ‘Fonctionnement et évolution des écosystèmes écologiques’ (1). En s’intéressant à des populations de fourmis carnivores, les Rhytidoponera impressa, disséminées du Nord au Sud de la côte Est australienne, ils ont mis en évidence l’étonnante capacité de ces chasseuses d’insectes à s’adapter à des conditions climatiques variables.

Photo ci-contre : Faible différence de taille entre une reine (en haut), après qu’elle ait arraché ses ailes, et une ouvrière de R. confusa.

Au cœur du schéma reproductif, unique individu reproducteur, la reine représente pour la grande majorité des colonies la clé du renouvellement de l’espèce. Aussi, si son état vient à se dégrader au cours d’hivers trop rigoureux, notamment par manque de « gibier », c’est l’avenir même de la fourmilière qui est remis en cause. La nature étant bien faite, les scientifiques ont constaté que les reines établies au sein des forêts tempérées du Sud de l’Australie étaient plus résistantes que leurs congénères évoluant sous le climat tropical du Nord de l’île. En effet, de taille plus importante, elles possèdent des réserves de graisse suffisantes pour supporter un jeûne hivernal, difficulté inhérente aux zones tempérées.

Dame Nature ayant vraiment pensé à tout, dans le cas où la reproduction « royale » deviendrait inefficace, les colonies peuvent se scinder. En l’absence de reine fondatrice, les ouvrières deviennent alors des « pondeuses alternatives » inaugurant par là même un nouveau système de hiérarchie sociale.

Cécile Cassier
Photos © Derek Smith
1- Le laboratoire ‘Fonctionnement et évolution des écosystèmes écologiques’ réunit des acteurs issus du CNRS, de l’université Pierre et Marie Curie et de l’Ecole Normale Supérieure de Paris.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 04 juillet 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
256

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS