Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » L’arctique pourrait disparaître à la fin du siècle
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’arctique pourrait disparaître à la fin du siècle

Sans une réduction rapide des rejets de gaz à effet de serre, la glace de l’Arctique devrait fondre complètement en été, vers la fin du siècle. la fonte des glaciers et de la toundra devrait contribuer à de multiples phénomènes comme l’élévation du niveau de la mer (plus d’un mètre à la fin du siècle), le réchauffement de la planète et la disparition probable de plusieurs espèces telles que l’ours blanc.

A l’instar du Bangladesh où 17 millions de personnes vivent à moins d’un mètre au-dessus du niveau de la mer, des endroits comme la Floride et la Louisiane aux USA, ou des mégapoles comme Bangkok en Thaïlande et Calcutta en Inde sont menacés par une élévation du niveau de la mer. Toutefois, le pire pourrait être la disparition du Gulf Stream, le courant océanique permanent et chaud de l’Atlantique Nord, qui permet à l’Europe occidentale d’éviter un climat quasi polaire.

Réalisée par plus de 250 chercheurs, à la demande des 8 membres du Conseil arctique (Canada, Etats-Unis, Finlande, Islande, Japon, Norvège, Russie et Suède), l’étude la plus détaillée jamais produite sur cette question sera officiellement présentée la semaine prochaine à Reykjavik (Islande). Même si le scénario apparaît catastrophique, cette étude ne constituera probablement qu’un rapport supplémentaire sans lendemain.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
20

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS