Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » L’ara cobalt serait-il sauvé de l’extinction ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’ara cobalt serait-il sauvé de l’extinction ?

Bleu métallique, ailes déployées, sa longue queue étirant le ciel brésilien, l’ara de Lear ou ara cobalt connaît un nouvel envol. Considéré jusqu’à ces dernières années comme une espèce en danger critique d’extinction, ce majestueux perroquet risque bien de devenir un exemple pour les tenants de la conservation. En effet, les efforts pour le protéger ont commencé à porter leurs fruits. D’après les derniers recensements de population, l’UICN a décidé de le changer de catégorie pour le classer « espèce en danger ». L’évolution des effectifs est très encourageante : on comptait 246 individus en 2001, 630 en 2006, ils sont 960 cette année.

L’espèce ne vit que dans le Nord-Est de l’état de Bahia au Brésil et occupe un habitat des plus particuliers. L’ara cobalt, inféodé au palmier Syagrus coronata dont les noix forment une part importante de son régime alimentaire, niche dans des falaises de grès. Avec leur salive, les oiseaux ramollissent ce grès pour, de leur bec, y créer des entailles, puis finir par creuser le nid avec leurs pattes. Mais tant de particularités et tant de beauté n’auront pas été que des atouts pour ces oiseaux. Menacée par la disparition de son habitat, l’espèce a aussi été victime des trafiquants d’animaux. En 1996, BirdLife faisait état de 19 oiseaux capturés, ce qui proportionnellement à la population totale peut avoir des impacts notables pour la survie de l’espèce. L’inscription à la CITES, rendant tout commerce illégal, n’ayant pas suffi, c’est un programme de protection qui permit à l’ara de rétablir ses effectifs. En 1991, l’ONG brésilienne Biodiversitas créait la station biologique de Canudos et une réserve de 130 hectares pour protéger les falaises de grès, cœur de l’habitat de l’espèce. En 2007, American Bird Conservancy avait réuni les fonds nécessaires pour agrandir cette réserve jusqu’à 1 477 hectares de superficie. Des programmes de plantations de Syagrus coronata sont également en cours avec les habitants de Bahia. De quoi, peut-être, espérer voir, avec ce perroquet, plus de bleu sur la planète.

Elisabeth Leciak

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 10 juin 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
50

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS