Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » La Réunion : 1000 hectares du parc national partent en fumée
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La Réunion : 1000 hectares du parc national partent en fumée

Le 11 octobre 2010, un incendie se déclare au cœur du Parc National de la Réunion, entraînant la disparition de 1 000 hectares de végétation tropicale selon le dernier bilan. En outre, les flammes atteignirent les habitats d’espèces emblématiques de la zone. Déclaré d’origine inconnue, ce feu pourrait toutefois être la résultante de négligences répétées selon l’avis de l’association SEPREN, membre de la fédération France Nature Environnement (FNE). Dans un courrier adressé au Préfet de la Région et du Département de la Réunion, la SEPREN a, en effet, constaté l’absence d’amélioration des mesures de prévention des feux de forêt et des moyens d’action mis en œuvre par la préfecture, comparativement au dernier bilan réalisé en 2006.

Ainsi, lancé en 1999 par le ministère de l’agriculture, le Plan Départemental de Protection des Forêts Contre les Incendies (PDPFCI) n’est toujours pas finalisé en 2010 et les formalités administratives n’ont pas été optimisées. Pour preuve, un arrêté municipal a été nécessaire pour pouvoir disposer de toutes les ressources en eau situées à proximité de la zone sinistrée du Parc. Egalement incriminés, les dispositifs de surveillance sont trop restreints et gagneraient à être renforcés, tout particulièrement lors de la période à risque qui s’étale de septembre à avril. S’exprimant sur ces défaillances, Sébastien Genest, vice-président de FNE, a déclaré : « Face aux effets du dérèglement climatique identifiés par le GIEC, il est urgent de repenser nos modes de protection des forêts classées ». De son côté, Eglantine Goux, chargée de mission forêt internationale à FNE, a souligné l’ampleur de tels dommages causés à « un patrimoine aussi exceptionnel que les forêts tropicales de la Réunion ». En août dernier, la zone centrale du Parc national de la Réunion, couvrant une superficie de plus de 100 000 hectares, intégrait ainsi la Liste du patrimoine mondial.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 02 novembre 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
27

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS