Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » La protection marine en Atlantique Nord-Est attendra 2012
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La protection marine en Atlantique Nord-Est attendra 2012

Après cinq jours de réunions à Bergen, en Norvège, la Convention pour la protection de l’environnement marin en Atlantique du Nord-Est (OSPAR) a finalement abouti au report de la création d’un réseau d’espaces marins protégés à 2012, reculant la date d’échéance initiale fixée à 2010 par les gouvernements européens. Selon l’organisation Oceana, certains pays se sont opposés au projet, notamment l’Islande et la Norvège, entendant limiter l’objectif de création d’aires marines protégées (AMP) en haute mer à moins de la moitié de la surface initialement validée. En outre, le moratoire de l’Allemagne contre l’installation de nouvelles plateformes pétrolières a été rejeté en raison de la farouche opposition des pays producteurs de la zone tels que la Norvège et le Royaume-Uni.

A l’heure actuelle, en comptant les six nouvelles aires marines de protection en eaux internationales que sont les montagnes sous-marines Milne, Altair, Antialtair et Josephine, et deux aires marines sur la dorsale atlantique, on recense un réseau composé de 159 sites, représentant 3 % de la surface marine protégée dans l’Atlantique du Nord-Est au sein de la zone OSPAR. Comme le souligne Oceana, il reste encore des efforts à faire avant d’atteindre les 10 % minimum exigés par la convention sur la diversité biologique des Nations unies. Les eaux de la Belgique, la haute mer et la zone qui va du golfe de Gascogne jusqu’au détroit de Gibraltar n’ont été protégées qu’à moins d’1 %.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
23

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS